Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Agnes Arellano

1949 | Manille, Philippines
Informations
Agnes Arellano — AWARE Women artists / Femmes artistes

Courtesy Agnes Arellano

Soutien
— Agnes Arellano

Sculptrice philippine.

Après des études de psychologie à l’université Ateneo de Manille, Agnes Arellano part pour l’Europe en 1975 et étudie le français à la Sorbonne pendant un an et demi. À son retour, elle obtient à l’université des Philippines une maîtrise d’art option sculpture. En 1981, ses parents et une de ses soeurs meurent lors de l’incendie de leur maison. Sept ans après ce drame familial, sa première grande exposition Fire and Death : A Labyrinth of Ritual Art exprime son « paysage intime » de douleurs ; elle « cherche des réponses à certaines questions métaphysiques qui se présentent sous forme de paradoxes ». Elle a beaucoup voyagé et a été influencée par d’autres religions (hindouisme, tantrisme, divinités austronésiennes) et d’autres philosophies (bouddhisme), mais aussi par les arts japonais et mexicain. Son motif favori est le yab-yum ou « père-mère » (couple de divinités du tantrisme tibétain). Ses sculptures d’art moderne peuvent être définies comme surréalistes et expressionnistes.

Depuis vingt ans, elle a construit des « paysages personnels/intimes » composés de moulages, sculptures modelées sur son propre corps ou celui de ses amis et accompagnées de poèmes originaux ou d’auteurs et de ses compositions musicales. Les formes originales sont moulées à froid dans du marbre synthétique. Elle expérimente régulièrement d’autres matériaux comme le bronze, le bois, la cire. Ses sculptures intègrent des ossements humains, des photographies, des chorégraphies, de l’art visuel et des « sculptures sonores ». Ses oeuvres ont été exposées de nombreuses fois dans son pays et elle a participé à des expositions collectives à Berlin, à Brisbane, à Fukuoka, à Johannesburg, à La Havane, à New York, et à Singapour.

Lire plus

Elisabeth Luquin

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Agnes Arellano — AWARE Women artists / Femmes artistes

Agnes Arellano, Babboldibooda, 1983, plâtre, 66,04 x 55,88 cm, © Agnes Arellano

Agnes Arellano — AWARE Women artists / Femmes artistes

Agnes Arellano, Haliya Bathing, 1983, plâtre, marbre écrasé, bois, miroirs, 335,28 x 152,4 cm, © Agnes Arellano

Agnes Arellano — AWARE Women artists / Femmes artistes

Agnes Arellano, Three buddha mothers, 1996, marbre fondu à froid, 3 sculptures : 140 x 72 x 87 cm ; 85 x 74 x 58 cm ; 134 x 86 x 84 cm, © Agnes Arellano

Agnes Arellano — AWARE Women artists / Femmes artistes

Agnes Arellano, Unborn Male and Female Caryatids, date inconnue, plâtre, 185,42 x 40,64 x 58,42 cm, © Agnes Arellano

Agnes Arellano — AWARE Women artists / Femmes artistes

Agnes Arellano, Flying Dakini, 2014, © Agnes Arellano

Agnes Arellano — AWARE Women artists / Femmes artistes

Agnes Arellano, Bosch and the Hollow man, 1986, © Agnes Arellano

Agnes Arellano — AWARE Women artists / Femmes artistes

Agnes Arellano, Projet Pleiades, 2017, © Agnes Arellano

Agnes Arellano — AWARE Women artists / Femmes artistes

Agnes Arellano, The gooddess revisited, 2007, © Agnes Arellano

Découvrir
Thème lié
Index
Artiste liée
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29