Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Cornelia Parker

1956 | Cheshire, Royaume-Uni
Informations
Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Soutien
— Frith Street Gallery

Plasticienne britannique.

Cornelia Parker étudie, entre autres, à l’université de Reading, où elle obtient son doctorat en 2000. Depuis plusieurs années, elle s’intéresse au hasard et aux forces destructrices produites par des éléments naturels ou par la main de l’homme. Elle broie, brûle, fait chuter ou encore exploser pour ensuite réassembler, reconstituer, ressusciter, comme dans un dessin animé. Elle se fait ainsi connaître pour ses installations telles que Cold, Dark Matter : An Exploded View, (« froide matière noire, une vue éclatée », 1991) : une cabane de jardin que l’armée britannique a fait exploser à la demande de l’artiste, et dont elle a suspendu les fragments, comme si le temps de la déflagration était resté figé ; une lampe, disposée au centre de la mise en scène, envoie sur les murs l’ombre portée de tous ces débris. Cette installation mêle de façon paradoxale catastrophe, silence et contemplation. C. Parker est de même connue pour The Maybe (1995), où elle invite la comédienne Tilda Swinton à dormir derrière une vitrine à la Serpentine Gallery.

À une tout autre échelle, elle affectionne les empreintes et traces laissées par des figures historiques : dans ses microphotographies, la poussière déposée sur le divan de Freud (Marks Made by Freud, Subconsciously, 2000) et les traces de craie sur le tableau noir d’Einstein (Einstein’s Abstracts, 1999) sont autant de témoignages infimes et néanmoins symboliques d’une existence révolue. Ces œuvres seraient très difficilement identifiables sans leur titre et sous-titre. Jouant des combinaisons visuelles et verbales, C. Parker attache, en effet, beaucoup d’importance à la langue ainsi qu’à sa portée. Son travail occasionne alors des métaphores et des associations personnelles ou culturelles. De nombreuses expositions personnelles lui ont été consacrées à travers le monde, et ses œuvres sont présentes dans maintes collections ainsi qu’à des manifestations telles que la Biennale de Sydney (2008) ou encore la 8e Sharjah Biennial (Émirats arabes unis, 2007). Elle figure parmi les quatre nominés pour le prix Turner en 2007.

Lire plus

Laëtitia Bahuon

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, Cold Dark Matter: An Exploded View, 1991, fragments d’un cabanon explosé par l’armée britanique, ampoule, dimensions variable, © Photo: Hugo Glendinning, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, Thirty Pieces of Silver, 1988-89, objets en argent plaqué aplatis, fil de fer, dimensions variables, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, Breathless, 2001, instruments musicaux en cuivre aplatis, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, The Distance (A Kiss with String Attached), 2003, Le baiser d’Auguste Rodin, un kilomètre de ficelle, 182,2 x 121,9 x 153 cm, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, Alter Ego (Coffee with Unconscious), 2012, objets en argent plaqué, fil de fer, 19 x 46,5 x 27 cm, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, War Room, 2015, papier négatif perforé, 2248 x 873 x 575 cm, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, One More Time, 2015, aluminium, acier, résine arcylique jesmonite, Ø 5,44 m, © Photo : Tim Whitby, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, The Roof Garden Commission: Cornelia Parker, Transitional Object (PsychoBarn), 2016, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery, © Photo : Hyla Skopitz, © The Metropolitan Museum of Art

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, Magna Carta (An Embroidery), 2015, tissus panama en coton, fil de coton et autres médiums, 1235,8 x 1550 cm, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, Thirty Pieces of Silver (A Tapestry), 2017, laine, soie, fil de métal, 247 x 295,5 x 1 cm, Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Cornelia Parker — AWARE Women artists / Femmes artistes

Cornelia Parker, News at Seven (Chilling), 2017, tableau noir, craie, 116,5 x 156,5 x 6 cm (encadré), Courtesy Cornelia Parker / Frith Street Gallery

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29