Dora García

1965 | Valladolid, Espagne
Informations
Soutien
— Galerie Michel Rein

Plasticienne espagnole.

Après des études d’arts plastiques à l’université de Salamanque et à la Rijkakademie d’Amsterdam, Dora García s’installe à Bruxelles. Travaillant à partir de textes, de documents d’archives, d’éléments sonores, elle narre des histoires réelles ou fictives pour questionner et ébranler la société. À travers une œuvre protéiforme (vidéos, écriture, performances et installations), elle s’amuse à bousculer les rapports traditionnels entre l’œuvre et son spectateur, au sein de l’espace d’exposition. Ses mises en scène, alliant fiction et réel jusqu’à les confondre, créent des situations originales, à la fois intellectuelles et ludiques, où une participation active du public est requise, parfois obligatoire, dans la création, l’activation ou la destruction de l’œuvre : dans Steal This Book [volez ce livre, 2009], sur l’invitation lancée par l’artiste, le visiteur vole un livre, autrement dit l’œuvre, à l’insu du gardien de salle ; dans Forever (2004), une caméra filme le public dans l’espace d’exposition, tandis que l’image est retransmise en temps réel sur Internet.

Plus qu’une simple interaction, le spectateur constitue l’objet même de l’œuvre ; dans Instant narrative (2002-2008), ses faits et gestes sont décrits en temps réel sur un ordinateur, dont l’image est projetée sur un mur. En plus de l’espace d’exposition, ses fictions prennent pour décors les espaces d’échanges urbains, tels que les places publiques et les réseaux de transports, ainsi qu’Internet, auquel elle a souvent recours (Heartbeat [battements de cœur], 2000). Outre la performance et la vidéo, l’écriture constitue un moyen d’expression privilégié pour D. García. Elle se présente sous différents supports (papier [Lettres à d’autres planètes, 2005] ; lettres adhésives [Golden Sentence, 2005-2009] ; vidéo [Oui ou Non, 2005]). Les œuvres de cette artiste majeure de la scène contemporaine espagnole ont été exposées à l’occasion de manifestations internationales (Manifesta 2, Luxembourg, 1998 ; Biennale d’Istanbul 2003 ; Biennale de Venise, 2011) et d’expositions personnelles et collectives (musées d’Art contemporain de Barcelone et de Castilla y León ; Fonds régional d’art contemporain de Lorraine, Metz ; De Appel Foundation, Amsterdam ; musée Reina Sofía, Madrid ; SMAK, Gand).

Lire plus

Ludovic Delalande

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Dora García — AWARE Women artists / Femmes artistes

Dora García, Barbara Sturmar, 2011, papier, cadre en bois, plexiglas, 33,7 x 25 x 7 cm, Courtesy Dora García et Michel Rein, Paris, Bruxelles, © Dora García

Dora García — AWARE Women artists / Femmes artistes

Dora García, Etudes pour Mad Marginal Charts, 2017, crayon sur papier, cadre bois, verre, 27,6 x 21 cm, Courtesy Dora García et Michel Rein, Paris, Bruxelles, © Dora García

Dora García — AWARE Women artists / Femmes artistes

Dora García, Game, 2008, programmation flash, installation interactive, projection vidéographique, disque dur, Courtesy Dora García et Michel Rein, Paris, Bruxelles, © Dora García

Dora García — AWARE Women artists / Femmes artistes

Dora García, Just Because Everything Is Different It Does Not Mean That Anything Has Changed- Lenny Bruce In Sydney, 2008, vidéo HD, 60′, Courtesy Dora García et Michel Rein, Paris, Bruxelles, © Dora García

Dora García — AWARE Women artists / Femmes artistes

Dora García, Just Because Everything Is Different It Does Not Mean That Anything Has Changed- Lenny Bruce In Sydney, 2008, vidéo HD, 60′, Courtesy Dora García et Michel Rein, Paris, Bruxelles, © Dora García

Dora García — AWARE Women artists / Femmes artistes

Dora García, Segunda Vez [La seconde fois], 2018, vidéo HD, couleur, son, 94′, Courtesy Dora García et Michel Rein, Paris, Bruxelles, © Dora García

Dora García — AWARE Women artists / Femmes artistes

Dora García, Segunda Vez [La seconde fois], 2018, vidéo HD, couleur, son, 94′, Courtesy Dora García and Michel Rein, Paris, Bruxelles, © Dora García

Dora García — AWARE Women artists / Femmes artistes

Dora García, The Joycean Society, 2013, vidéo HD, 53′, Courtesy Dora García et Michel Rein, Paris, Bruxelles, © Dora García

Dora García — AWARE Women artists / Femmes artistes

Dora García, vue de l’exposition : I see words, I hear voices, 2015, The Power Plant, Toronto, © Dora García

Artistes
Découvrir d'autres artistes

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29