Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Marie Vassilieff

1884Smolensk, Russie | 1957Nogent-sur-Marne, France
Informations
Soutien
— Galerie Françoise Livinec

Peintre et décoratrice de théâtre russe.

Inscrite en 1903 à l’Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, Marie Vassilieff se passionne pour l’art du loubok, l’imagerie populaire russe, pour l’art byzantin et pour la Renaissance italienne. Une bourse de la tsarine lui permet de s’installer à Paris, où elle suit les cours de l’École des beaux-arts, tout en étudiant la peinture auprès d’Henri Matisse qu’elle contribue à faire connaître en Russie. Dès 1910, elle expose régulièrement au Salon d’automne et au Salon des indépendants. Durant la même année, elle fonde l’Académie russe de peinture et de sculpture, dont elle prend la direction. À la suite de dissensions, elle démissionne et ouvre l’académie Vassilieff, avenue du Maine, qui devient rapidement un haut lieu de la vie parisienne à Montparnasse et qui se distingue par son fonctionnement très libre. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, touchée par le dénuement moral et matériel de ses amis artistes, elle transforme son atelier en une cantine, qui jouit d’une popularité croissante auprès des intellectuels parisiens tels que Georges Braque, Pablo Picasso, Amadeo Modigliani, Chaïm Soutine. Le lieu accueille des spectacles, des conférences, des soirées littéraires et musicales, ainsi que des fêtes mythiques. M. Vassilieff produit des œuvres d’inspiration cézannienne et de style cubiste. Dès les années 1920, son travail évolue vers un certain primitivisme, aux formes arrondies et aux couleurs adoucies. Elle privilégie alors les thèmes de l’enfance, tout en rendant hommage à l’art du loubok.

Elle s’intéresse aussi à l’art scénique et au design, et conçoit un mobilier anthropomorphe pour l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de 1925. Durant les années suivantes, elle crée des poupées, des masques, des costumes, des meubles, ainsi que deux panneaux décoratifs pour les piliers de la salle à manger de la Coupole. En 1937, la comédienne Louise Lara, directrice du laboratoire de recherche théâtrale Art et Action, fait appel à elle dans le cadre de ses expérimentations « synesthésiques » pour sa mise en scène d’Une saison en enfer de Rimbaud. En 1938, elle s’installe à Cagnes-sur-Mer, où elle peint des bouquets de fleurs assortis de détails fantastiques. En 1998, plus de trente ans après sa mort, le musée du Montparnasse est inauguré dans l’ancienne académie Vassilieff.

Lire plus

Ada Ackerman

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Marie Vassilieff — AWARE Women artists / Femmes artistes

Marie Vassilieff, Étude pour décor, 1930, huile sur papier, Courtesy Galerie Françoise Livinec

Marie Vassilieff — AWARE Women artists / Femmes artistes

Marie Vassilieff, Nu aux cartes, 1930, technique mixte sur panneau, Courtesy Galerie Françoise Livinec

Marie Vassilieff — AWARE Women artists / Femmes artistes

Marie Vassilieff, Couple à l’enfant, 1947, technique mixte sur panneau, Courtesy Galerie Françoise Livinec

Marie Vassilieff — AWARE Women artists / Femmes artistes

Marie Vassilieff, Déposition, 1950, technique mixte sur panneau, Courtesy Galerie Françoise Livinec

Marie Vassilieff — AWARE Women artists / Femmes artistes

Marie Vassilieff, Crucifixion, 1950, technique mixte sur panneau, Courtesy Galerie Françoise Livinec

Marie Vassilieff — AWARE Women artists / Femmes artistes

Marie Vassilieff, Nu cubiste, 1920, fusain sur papier, dimensions inconnues, Courtesy Galerie Françoise Livinec

Marie Vassilieff — AWARE Women artists / Femmes artistes

Marie Vassilieff, Montparnasse, date inconnue, photographie en noir et blanc, Courtesy Galerie Françoise Livinec

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29