Mrinalini Mukherjee

19492015 | Bombay, Inde
Informations

Sculptrice indienne.

Fille du peintre et écrivain Benode Behari Mukherjee (1904-1980), considéré comme un des pionniers de l’art moderne indien, et de la sculptrice Leela Mukherjee, Mrinalini Mukherjee étudie la peinture à la Faculty of Fine Arts de la M. S. University à Baroda (1965-1970), puis complète son cursus en 1972 par un diplôme de design mural, sous la direction de l’artiste K. G. Subramanyan (1924). Marquée par l’enseignement de ce dernier, elle s’intéresse au potentiel plastique de diverses matières organiques locales, jugées comme pauvres et non conventionnelles, pour créer une nouvelle imagerie. Depuis ses premiers petits tapis et tapisseries, elle élabore, à partir des mêmes matériaux, des compositions de plus en plus complexes et lourdes. Elle choisit d’utiliser essentiellement des fibres de chanvre (sulti) ou de jute, et conçoit des sculptures biomorphiques de plus en plus monumentales. Suspendues au plafond ou entassées sur le sol, ses effigies, souvent regroupées en installations, comme dans Vriksha-Nata [représentation d’arbres, 1991-1992], remplissent l’espace. Dans un souci de création presque « artisanale », elle tresse et multiplie les nœuds pour donner vie à un jeu de plis, de courbes et de draperies, de pleins et de vides.

Ses textures rappellent la terre, et ses coloris sont influencés par l’environnement et la flore. Mélanges d’humain et de végétal, ses sculptures ornementales, où l’on décèle souvent des formes semblables au sexe féminin (Pushp [fleur], 1993), ont été considérées comme des métaphores de la fécondité (Kapur 2000). Déesses-mères à la fois nourricières et dévorantes, elles s’emploient à ravir le pouvoir masculin. Si les titres de ses œuvres font souvent référence à des figures mythologiques indiennes, M. Mukherjee se défend d’y voir un quelconque rapport avec des divinités existantes. Sans dessin préliminaire ni influence particulière, les formes évoluent au fur et à mesure, de manière inconsciente, selon elle, vers des œuvres qui tendent à l’abstraction. Au fil du temps, elle expérimente le métal, la céramique, puis le bronze dans tous types de formats, avec les séries Matrix (2006) et Lava (2010), mais toujours demeure la référence à la nature, à la terre.

Lire plus

Judith Ferlicchi

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Adi Pushp II [Etc. II], 1998-1999, chanvre teint, 40 × 112 × 94 cm, collection particulière, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Jauba, 2000, fibre de chanvre et acier, 143 × 133 × 110 cm, Tate, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Memorial II, 2006, bronze, 71 x 56 x 51 cm, collection Vadehra Art Gallery, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Ritu Raja, 1977, chanvre et acier doux, 190 x 82 x 50 cm, Tate, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Serpent Deity (Naga), 1979, fibres de corde et de chanvre, 127 x 63,5 cm, The Cleveland Museum of Art, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Untitled (The Storm), vers 1980, bronze, 25,4 x 58,4 x 35,6 cm, collection particulière, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Untitled, 2002, céramique émaillée, 63,5 x 38 cm, collection particulière, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Untitled, non daté, céramique, 38,7 x 48,3 x 53,3 cm, collection particulière, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Waterfall, 1975, chanvre et coton, 264 x 100 x 15 cm, National Gallery of Modern Art, New Delhi, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Mrinalini  Mukherjee — AWARE Women artists / Femmes artistes

Mrinalini Mukherjee, Yakshi, 1984, chanvre teint, 246,4 x 121,9 x 73,7 cm, The Museum of Modern Art, Courtesy of the Mrinalini Mukerjee Foundation, © Mrinalini Mukherjee

Artistes
Découvrir d'autres artistes

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29