Paola Pivi

1971 | Milan, Italie
Informations
Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Coutesy Paola Pivi

Soutien
— Galerie Emmanuel Perrotin

Plasticienne italienne.

Le travail de Paola Pivi repose sur l’idée de renversement, traitée dans des photographies, des performances et des installations, dont les effets visuels élaborés s’imposent à l’œil sans violence. Ingénieure de formation, elle entre par hasard, dit-elle, à 24 ans, à l’Académie des beaux-arts de Milan, mais n’achève pas son cursus. En 1997, dans un geste de défi expérimental, elle renverse sur le flanc un camion de transport du plus gros modèle existant (Camion). Sa première exposition a lieu chez Massimo De Carlo, à Milan, en 1998 : elle y présente 100 Chinois adultes, massés dans un carré au sol et vêtus d’un sweater gris et d’un pantalon noir (100 Cinesi, 1998) ; cette sculpture vivante pose la question de l’identité individuelle telle qu’elle est conçue en Occident et ailleurs. Dès l’année suivante, elle obtient le Lion d’or du meilleur pavillon national à la Biennale de Venise en 1999 (avec Monica Bonvicini, Bruna Esposito, Luisa Lambri et Grazia Toderi).

Elle poursuit son travail sur les effets de décalage dans Alicudi Project (2001), photographie d’une île proche de la Sicile, scannée et imprimée à l’échelle 1/1 : l’élément naturel est devenu une immense sculpture. Afin d’attirer l’attention sur un environnement discrètement spectaculaire, elle le confronte à un bestiaire exotique. Ses animaux, placés dans des lieux qui ne correspondent pas à leur environnement naturel, donnent naissance à des images incongrues, comme ces deux zèbres photographiés dans un paysage enneigé (Zebre, 2003), ou bien cet âne, qui occupe docilement une barque en pleine mer (Senza titolo [asino], 2003). L’artiste se montre soucieuse d’une vérité de l’image : elle se refuse à des manipulations digitales et utilise un appareil argentique, dont elle obtient des tirages traditionnels. Par la photographie, elle cherche à capturer un moment, celui où l’idée devient œuvre, alors que l’image prévue par l’artiste s’incarne dans la réalité. Très jeune, P. Pivi a exposé dans des lieux institutionnels qui se veulent des laboratoires de l’art contemporain, comme le Museum of Modern Art PS 1 à New York, le musée d’Art contemporain à Rome, ou encore le palais de Tokyo à Paris.

Lire plus

Marie Frétigny

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, What goes round – art comes round, 2010, 24 fausses peaux d’ours, dimension variable, en function de l’espace, © Photo : Attilio Maranzano, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, Day and night, 2006, rubans de floristes, structure en acier, 196 x 82 x 80 cm, © Photo : Hugo Glendinning, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, Untitled (ostriches), 2003, impression photo, cadre, 121 x 157 cm, © Photo: Hugo Glendinning, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, A helicopter upside down in a public square, 2006, installation Helicopter Westland Wessex, 4,5 x 2,5 x 23 m, © Photo : Hugo Glendinning, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, One cup of cappuccino then I go, 2007, impression photo, cadre, 165,5 x 218,5 x 6 cm, © Photo : Hugo Glendinning, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, LOVE BALL, 2010, mini chaises Vitra, aluminium, ø app 80 cm, © Photo : Attilio Maranzano, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, Human rights, 2010, Feutre sur papier, cadre, 34,5 x 28,5 cm, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, E, 2001, acier, aluminium, 1440 aiguilles, 80 moteurs, 96 interrupteurs photoélectriques, 267 x 300 cm, © Photo : Attilio Maranzano, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, vue de l’exposition Ok, you are better than me, so what ? à la Galerie Perrotin, New York, 2013, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, Untitled, 2013, perles en plastique dorées et noires, bois, 70 x 70 x 25 cm, © Galerie Perrotin

Paola Pivi — AWARE Women artists / Femmes artistes

Paola Pivi, Yee-Haw, 2015, impression contrecollé sur dibond et diasec, 219 x 180 cm, © Photo: Hugo Glendinning, © Galerie Perrotin

Artistes
Découvrir d'autres artistes

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29