Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Sue Williams

1954 | Chicago Heights, États-Unis
Informations
Sue Williams — AWARE Women artists / Femmes artistes

© Photo : Jeff Morgan Stock Photo

Peintre américaine.

Sue Williams fait ses études d’art à la Cooper Union de New York, passe son diplôme au California Institute of the Arts en 1976, puis déménage à New York dans les années 1980. Ses premiers dessins en noir et blanc sont fortement influencés par le style des bandes dessinées et des cartoons. Les sujets qu’elle peint sont des scènes de violence domestique et d’abus sexuels envers les femmes, que l’artiste montre comme un geste de provocation et de satire (The Art World Can Suck My Proverbial Dick, 1992 ; Are You Pro-Porn or Anti-Porn ?, 1992). Une importante composante autobiographique est à la base de ses tableaux ; elle raconte avoir vécu plusieurs relations violentes avant de rencontrer son mari. Elle exprime dans ses toiles un sentiment tragicomique, qui mélange des aspects troublants de la réalité avec un humour inattendu. Depuis le début de sa carrière, elle est engagée en tant que femme contre l’acceptation passive et récidiviste du sexisme et du machisme dans la société contemporaine. Au milieu des années 1990, S. Williams commence à accentuer l’aspect esthétique et pictural de son travail : les tableaux deviennent de plus en plus abstraits, décoratifs, presque calligraphiques, avec un entrelacement de lignes colorées.

En réalité, un regard plus attentif permet de découvrir une multiplicité de figures cachées : organes sexuels et parties du corps sont dissimulés dans une composition abstraite, qui ne manque pas de rappeler les drippings de Pollock (Patriotic with Three Unfortunately Infected Testicles, 1997). Elle participe à plusieurs éditions de la Biennale du Whitney Museum of American Art, et à la Biennale de Venise en 1992. Dans les années 2000, elle développe un style expressionniste qui converge vers l’abstraction figurative. Ses formes biomorphiques sont peintes avec des couleurs vives et de larges touches de peinture flottant sur un fond blanc. En 2002, la Sécession de Vienne et l’Institut d’art moderne de Valence lui consacrent l’exposition personnelle Art for the Institution and the Home ; ce titre joue sur la double vie menée par plusieurs femmes, qui se partagent entre le travail et la vie domestique, et sur le risque pour un certain type de peinture de devenir un geste seulement décoratif. S. Williams participe en 2005 à l’exposition Extreme Abstraction, à l’Albright Knox Art Gallery à Buffalo ; son adresse new-yorkaise, la 303 Gallery, accueille en 2010 une rétrospective, Al-Qaeda Is the CIA, en l’honneur de ses vingt ans de carrière.

Lire plus

Lucia Pesapane

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Sue Williams — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sue Williams, Bunnies, 2004, aquatinte, 47,63 x 60,33 cm, Harvard University Art Museums, © Sue Williams

Sue Williams — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sue Williams, Record Profits, 2008, huile et acrylique sur toile, 177,8 x 177,8 cm, Hammer Museum, © Sue Williams

Sue Williams — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sue Williams, Scooter, 1990, acrylique sur toile, 182,9 x 162,6 cm, Hammer Museum, © Sue Williams

Sue Williams — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sue Williams, We’ve Got a lot of Work To Do, 1992, acrylique sur toile, 106,7 x 203,2 cm, RFC Museum, © Sue Williams

Sue Williams — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sue Williams, The Art World Can Suck My Proverbial Dick, 1992, acrylique et sur toile, 15,4 x 172,7 cm, Hammer Museum, © Sue Williams

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29