Vanessa Beecroft

1969 | Gênes, Italie
Informations

Performeuse et photographe italienne.

Née d’un père anglais et d’une mère italienne, Vanessa Beecroft sort diplômée en 1994 de l’Accademia di belle arti di Brera de Milan. En 1996, elle quitte l’Italie pour New York, où elle vit toujours actuellement. Son travail constitue actuellement un ensemble d’une cinquantaine de performances numérotées, qui, selon l’artiste, doivent être prises comme un ensemble unique. De nombreux traits soutiennent la forte cohérence de l’oeuvre. Ces performances commencent à la galerie Luciano Inga-Pin (Milan) en juin 1993 : la jeune artiste invite 30 jeunes femmes présentant, comme elle, des troubles anorexiques, au vernissage d’une exposition où elle présente son livre Despair, aussi nommé The Book of Food, sorte de journal où elle détaille ce qu’elle a mangé, jour après jour, pendant huit ans. Ce type d’action se poursuit. Les dessins de l’artiste, au crayon et à l’aquarelle, représentent des morceaux de corps aux couleurs franches ; des scènes de souffrances alimentaires comme le vomissement sont parfois exposées sur le lieu-même de la performance.

À partir de 1996, les performances deviennent progressivement de véritables productions. Apparaissent dans les actions des éléments de critique sociale, souvent liés au pays où les performances ont lieu. Le travail de V. Beecroft se développe sur les lignes de crête qui structurent nos sociétés contemporaines. Pour VB61 Still Death ! Darfur Still Deaf ? [« VB61 encore la mort ! Darfour encore sourd ? »] présenté à la Biennale de Venise en 2007, ses tableaux vivants renvoient certes à un idéal contemporain du corps, mais la présence réelle des corps nus, présence dérangeante parfois pour le public lors de la performance, introduit une dimension réaliste. Ainsi les objets de luxe, la mode cohabitent-ils avec ces vrais pubis, visages, jambes et fesses, offerts au regard mais l’ignorant. L’individu et la foule, la femme et son corps dans nos sociétés, le pouvoir des images et la traite des corps, l’art entre peinture et performance, autant de questions qui traversent l’oeuvre de V. Beecroft.

Lire plus

Émilie Bouvard

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Vanessa Beecroft — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Beecroft, Show, 18 octobre 1998, Centre national des arts plastiques, © droits réservés / Cnap, © Photo : droits réservés

Vanessa Beecroft — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Beecroft, Sans titre, 1926, © Vanessa Beecroft

Vanessa Beecroft — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Beecroft, VB55, 2005, Neue Nationalgalerie, Berlin, © Vanessa Beecroft

Vanessa Beecroft — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Beecroft, VB 35: Performance 1998, Show Solomon R. Guggenheim Museum, New York-USA, October 18 1998, vibracolor impression, © Vanessa Beecroft

Vanessa Beecroft — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Beecroft, Untitled (for Parkett no. 56), 1999, une sérigraphie d’une série de cinq, MoMA, © Vanessa Beecroft

Vanessa Beecroft — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Beecroft, P.S.1, 1994, © Vanessa Beecroft

Vanessa Beecroft — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Beecroft, White Madonna with Twins, 2006, © Vanessa Beecroft

Vanessa Beecroft — AWARE Women artists / Femmes artistes

Vanessa Beecroft, Sister Sculpture, 2004, bronze, odeurs, enregistrement sonore, collection particulière, © Vanessa Beecroft

Magazine
Article lié
Artistes
Découvrir d'autres artistes

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29