Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Yayoi Kusama

1929 | Matsumoto, Japon
Informations

Plasticienne japonaise.

Née dans une famille prospère et conservatrice, Yayoi Kusama vit ses premières années dans un pays en guerre. À 10 ans, elle souffre d’hallucinations. Elle se met à dessiner pour combattre un sentiment de désintégration devant la prolifération d’un univers invisible et sa peur d’y être engloutie. Dès le début, elle place ainsi sa maladie mentale au cœur de son processus de création. Elle suit les cours de l’école municipale d’arts appliqués de Tokyo et s’initie à la peinture Nihonga. Dans les années 1950, elle explore des formes plus abstraites, appréciées aussi bien par les cercles artistiques que psychiatriques japonais. Les motifs de ses dessins d’enfant (fleur, cosmos, cœur) sont répétés en réseau uniforme infini. Douze ans plus tard, elle s’installe à New York et étudie à la Arts Students League. Elle réalise alors la série Infinity Net (« réseau infini »), dont les compositions de plus en plus grandes, exposées pour la première fois à la Brata Gallery en 1959, semblent engloutir le public dans un réseau de lignes et de pois. Ce travail lui vaut d’être classée par la critique Lucy Lippard dans le mouvement de l’Eccentric Abstraction, qui se caractérise par un refus du minimalisme strict et l’inclusion des émotions, de la sensualité, par l’utilisation de matières synthétiques aux formes organiques et aux résonances sexuelles.

En 1963, l’artiste présente sa première installation à New York à la galerie Gertrude Stein, Aggregation : One Thousand Boats Show, un bateau recouvert de formes phalliques blanches dans une pièce dont les murs arborent un papier peint portant ce même motif. Ses séries d’objets obsessionnels s’attachent à la sexualité, à la nourriture et aux meubles. En 1963, elle réalise ses premiers happenings libertaires, puis des défilés de mode. Elle retourne au Japon en 1973, où elle crée, après 1980, des sculptures souples et des environnements qui jouent sur les effets de miroirs et de lumière artificielle : des milieux clos et sensuels, toujours saturés de ces pois qui constituent en quelque sorte son emblème. Dans les années 1990, plusieurs expositions assurent sa reconnaissance internationale, lui permettant de réaliser de monumentales installations d’objets gonflables et des sculptures en plein air.

Lire plus

Fabienne Dumont

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Flower H. A. H., 1954, tempera sur papier, 31,1 x 28,7 cm, © Brooklyn Museum, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Accumulation, 1952, encre sur carton, 42,2 x 30,2 cm, © MoMA, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Flower, 1952, aquarelle sur papier, 26,4 x 187 cm, Courtesy Ota Fine Arts, Tokyo-Singapour, Victoria Miro Gallery, Londres, David Zwirner, New York, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Flower – A. & S., 1953, tempera sur papier, 31,8 x 27,3 cm, © Brooklyn Museum, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Net-No.2 Yellow, 1960, huile sur panneau de fibres, 96,5 x 71 cm, collection particulière, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Suit, vers 1962, textile peint sur costume, cintre, 101,6 x 76,2 x 10,2 cm, © Photo : Albin Dahlströ, Moderna Museet, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Kusama with Macaroni Girl, Dressing Table and Infinity Net Painting, vers 1964, installation, dimensions variables, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Infinity mirror room phallis field, 1965, installation, tissu rembourré cousu et miroirs, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Yayoi Kusama dans le jardin de Narcisse à la Biennale de Venise, 1966, installation, 1500 boules de miroirs en plastique, dimensions variables, Courtesy Ota Fine Arts, Tokyo-Singapore, Victoria Miro Gallery, Londres, David Zwirner, New York, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Pumpkin, 1981, tissu et acrylique sur toile, 130 x 97 cm, Courtesy Ota Fine Arts, Tokyo-Singapour, Victoria Miro Gallery, Londres, David Zwirner, New York, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Kusama with Pumpkin, 2010, installation, dimensions variables, Aichi Triennale, Courtesy Ota Fine Arts, Tokyo-Singapour, Victoria Miro Gallery, Londres David Zwirner, New York, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Blue Polka Dots, 2010, acrylique sur toile, 194 x 194 cm, courtesy Ota Fine Arts, Tokyo-Singapour, Victoria Miro Gallery, Londres, David Zwirner, New York, © Yayoi Kusama

Yayoi Kusama — AWARE Women artists / Femmes artistes

Yayoi Kusama, Kusama with Dots Obsession, 2012, technique mixte, © Yayoi Kusama

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29