Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Critique

Suite Rivolta

25.11.2015 |

Vue d’exposition Suite Rivolta, © Droits réservés

« La différence de la femme est dans les milliers d’années d’absence de l’histoire »

Suite Rivolta - AWARE Artistes femmes / women artists

Vue d’exposition Suite Rivolta, © Droits réservés

C’est ainsi que Carla Lonzi écrivait dans Sputare su Hegel, il y a bien 45 ans, dans un célèbre passage dans lequel elle affirmait qu’il fallait revendiquer la différence plutôt que l’égalitarisme entre homme et femme. Il est très intéressant de voir à quel point aujourd’hui nous avons besoin de réexaminer les fondements de ce qu’on a appelé le féminisme radical. Depuis quelques temps, plusieurs expositions nous rappellent l’impact qu’ont eu les écrits de Carla Lonzi sur le développement du féminisme. L’importance de ce personnage, historienne de l’art mais avant tout figure engagée dans l’affirmation de l’autonomie créative de la femme, avait déjà été rétablie à l’occasion de WACK!: Art and the Feminist Revolution, la célèbre exposition qui a eu lieu au Moca de Los Angeles en 2007. Depuis, ses écrits ont été republiés, traduits et maintes fois revisités dans le domaine artistique où deux aspects essentiels de son travail ont été mis en relief : la corporalité et ce qu’elle a appelé « la sexualité subjective ». L’exposition Suite Rivolta : o feminismo radical de Carla Lonzi e a arte da revolta, qui a ouvert à Lisbonne le 15 octobre au Museu da Eletricidade, veut montrer l’actualité d’une relecture féministe de l’histoire de l’art. Le titre tire son nom du groupe fondé par Carla Lonzi en 1970, Rivolta Femminile, ainsi que de la maison d’édition homonyme qui publie plusieurs de ses manifestes et essais devenus des fondements du féminisme : Sputare su Hegel, (« Cracher sur Hegel ») ouvrage contestant la vision patriarcale, La donna clitoridea e la donna vaginale (« La femme clitoridienne et la femme vaginale ») traitant de la sexualité féminine distincte du plaisir masculin.

Suite Rivolta - AWARE Artistes femmes / women artists

Vue d’exposition Suite Rivolta, © Droits réservés

Suite Rivolta - AWARE Artistes femmes / women artists

Vue d’exposition Suite Rivolta, © Droits réservés

Ses écrits ont à l’époque particulièrement influencé le travail de Suzanne Santoro et de Carla Accardi. Plus récemment plusieurs artistes se sont inspirées des travaux de Carla Lonzi et les ont re-interprétés en nous restituant une actualisation pratique et théorique de ses idées. Chiara Fumai par exemple dans sa performance Shut up, actually speak fait explicitement référence au célèbre livre Taci, anzi parla. Diario di una femminista (1978) ; Claire Fontaine rend hommage à Carla Lonzi avec son Untitled (We re all clitoridian women) et 3 Brickbats (briques avec le scan des couvertures des livres), des livres « pétrifiés » inspirés des publications de Rivolta femminile. Les œuvres des jeunes artistes comme Cabello|Carceller, Silvia Giambrone, et Valentina Miorandi, qui explorent les rapports entre sexualité et système patriarcal, entre corps et langage, démontrent que les relations entre pratique artistique et féminisme sont encore une source de réflexion.

Au Museu da Eletricidade, Lisbonne, du 16 octobre au 6 décembre 2015.

Haut de page
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29