Ana Flores

1955 | La Havane, Cuba
Informations

Artiste plasticienne américaine.

Fille d’un père architecte et d’une mère peintre, Ana Flores quitte Cuba avec sa famille pour se réfugier aux États-Unis en 1962. Diplômée en 1979 de la Rhode Island School of Design, elle est spécialiste de l’art public, connue pour son travail innovateur et multidisciplinaire : sculpture environnementale, promotion de l’art comme source de guérison, initiatives écologiques, architecture viable et durable. Elle utilise divers supports et matériaux : bois, terre cuite, métal, papier mâché, peinture, objets trouvés. Créatrice de sculptures indépendantes, d’installations intérieures et en plein air, elle produit de nombreuses oeuvres pour des jardins publics et des hôpitaux. Plusieurs musées américains exposent son travail dans leurs collections permanentes, notamment le musée Lyman Allyn à New London (Connecticut), le Vanderbilt University Medical Center à Nashville (Tennessee) et le Musée des enfants de Providence (Rhode Island).

Elle est l’auteure de plusieurs expositions dans diverses villes des États-Unis : International Invitational, Florida Museum of Latin American Art, Miami (1993) ; Spirit Trap [Piège de l’esprit], El Museo del Barrio, New York (1996) ; Gaia, National Museum for Women, Washington (1998) ; Constructed Cosmologies, Alva Gallery, New London, Connecticut (2002) ; Cuban Journal, Alva Gallery (2007), entre autres. Mais elle expose également au Canada, en Angleterre, en Italie et en Nouvelle-Zélande. Fondatrice de plusieurs associations visant à la collaboration entre les scientifiques, les artistes, les médecins, les militants écologistes et le public, elle est notamment à l’origine de Green Visions [Visions écologiques], premier programme d’éducation écologique proposé dans un Fish and Wildlife Center, à Charlestown (Rhode Island), et de Gaia Dialogues, projet collaboratif éducatif entre des artistes, des enseignants et des spécialistes de l’environnement. Enfin, elle reçoit de nombreux prix : le TogetherGreen Fellowship (décerné par Toyota et la société Audubon) ; le 2000 Millennium Grant du Rhode Island et des bourses du Council of the Arts de l’État du Rhode Island.

Lire plus

Rosanna Warren

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Ana Flores — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ana Flores, Rocking Rooster, 2012, bois, aluminum, , 16 x 36 x 40 cm, collection de Lu Hamlin, New York, © Ana Flores

Ana Flores — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ana Flores, Cuban Dancers, 2004, bois, boîtes de conserve, métal, jouets en bois qui tournent, 6 x 5 x 4 cm, © Ana Flores

Ana Flores — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ana Flores, Sacred Grove, 2009, scultpure en bois pour l’extérieur, 8 x 5 x 6 cm, © Ana Flores

Ana Flores — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ana Flores, Sacred Ecology, commande pour jardin, 2012, bronze, Dobb’s Ferry, NY, © Ana Flores

Ana Flores — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ana Flores, History of the Coffee Table, 2010, bois, verre, argenterie et chaise d’époque, © Ana Flores

Ana Flores — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ana Flores, History of the Coffee Table– détail, 2010, © Ana Flores

Ana Flores — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ana Flores, Gaia’s Garden, étude pour Sacred Grove work, 2008, acrylique sur papier, 36 x 40 cm, © Ana Flores

Ana Flores — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ana Flores, Forest Dialogue, 2014, acrylique sur papier, 36 x 40 cm, © Ana Flores

Ana Flores — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ana Flores, Enligthenment, 2012, bois, béton, acier, 7 x 3 x 5 cm, © Ana Flores

Découvrir
Thème lié
Artistes
Découvrir d'autres artistes

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29