Ángela García Codoñer

1944 | Valence, Espagne
Informations

Plasticienne espagnole.

Ángela García Codoñer évolue au sein des mouvements néofiguratifs espagnols Equipo Crónica, fondé en 1964 par Rafael Solbes (1940-1981) et Manuel Valdés (né en 1942), et Equipo Realidad, qui cherchent à démocratiser l’art et à questionner l’identité nationale en s’appuyant sur les médias de masse. Dans ce paysage, la pratique de l’artiste déconstruit la représentation de la femme dans la société traditionnelle espagnole.
Au début des années 1970, Á. García Codoñer réalise des collages et sérigraphies à partir d’images qu’elle collecte, dont beaucoup sont issues de Triunfo (1946-1982), une revue culturelle et politique. Elle expose alors régulièrement à la Galería Val i 30 à Valence.
Ces œuvres laissent place à des peintures à l’acrylique sur bois où le corps féminin apparaît tronqué et stylisé dans la série Morfologías [Morphologies] en 1973 ; quelques collages se mêlent à des reproductions peintes de corps dans la série Misses en 1974-1975. La femme est ainsi affranchie du filtre mythologique contemporain – publicité, magazines – et malgré tout figurée nue par fragments schématiques. Dans la série Labores [Travaux] en 1975-1980, Á. García Codoñerrecourt à des photographies de patrons de broderies et à des techniques de tissage pour rendre compte d’un artisanat souvent considéré comme uniquement féminin.

En 1980, l’artiste se détourne des collages et de l’esthétique pop pour entamer un ensemble d’œuvres qu’elle rattache à l’expressionnisme abstrait, avec une facture beaucoup plus libre. Au début des années 1990, elle s’engage dans une relecture du mouvement cubiste avec la série Bodegones [Natures mortes]. Depuis les années 2000, Á. García Codoñer peint des paysages, Colores y Territorios [Couleurs et territoires], à partir de pigments minéraux.
Ses œuvres des années 1970 sont conservées dans plusieurs collections publiques et particulières ; elle a été redécouverte notamment grâce à l’exposition The World Goes Pop à la Tate Modern, à Londres, en 2015-2016.

Lire plus

Mathilde de Croix

Publication réalisée en partenariat avec le musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice, dans le cadre de l’exposition She-Bam Pow POP Wizz ! Les amazones du POP (1961-1973).

© Archives of Women Artists, Research and Exhibitions

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Paisaje [Paysage], issu de la série Morfologías [Morphologies], 1973, acrylique sur toile et bois, 114 x 114 cm, Museo Reina Sofía, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Encajes [Dentelle], issu de la série Labores [Travaux], 1974, sérigraphie, crayon et acrylique sur bois, 70 x 100 cm, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Self-Distraction, issu de la serie Morfologías [Morphologies], 1973, acrylique sur toile et bois, 100 x 100 cm, Museo Reina Sofía, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Divertimento [Amusement], issu de la série Morfologías [Morphologies], 1973, acrylique sur toile et bois, 150 x 100 cm, Museo Reina Sofía, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Breathing Out, issu de la série Morfologías [Morphologies], 1973, acrylique sur toile et bois, 165 x 110 cm, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Paisaje rosa [Paysage rose], issu de la série Morfologías [Morphologies], 1973, acrylique et aérographe sur toile, 114 x 114 cm, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Recortable [Coupé], issu de la série Misses, 1974, acrylique sur toile, 143 x 104 cm, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Paisaje con reja [Paysage avec grille], issu de la série Morfologías [Morphologies], 1973, acrylique et aérographe sur toile, 115 x 95 cm, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Las hadas y el bordado [Fées et broderies], issu de la série Misses, 1974, acrylique et collage sur toile, 100 x 75 cm, IVAM Instituto Valenciano de Arte Moderno, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, La Reina [La Reine], issu de la série Misses, 1974, acrylic on canvas, 100 x 100 cm, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, El desfile [Le défilé], issu de la série Misses, 1974, acrylique sur toile, 100 x 100 cm, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Composición [Composition], issu de la série Misses, 1974, acrylique et collage sur toile, 150 x 150 cm, IVAM Instituto Valenciano de Arte Moderno, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Ángela  García Codoñer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Ángela García Codoñer, Bonitos colores [Belles couleurs], issu de la série Labores [Travaux], 1974, sérigraphie, crayon et acrylique sur bois, 100 x 100 cm, Courtesy Galería Punto, © Ángela García Codoñer

Magazine
Article lié
Découvrir
Thème lié
Artistes
Découvrir d'autres artistes

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29