Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Berni Searle

1964 | Le Cap, Afrique du Sud
Informations

Plasticienne sud-africaine.

Berni Searle développe depuis les années 1990 une œuvre profondément engagée, qui s’affirme dans des médiums comme la photographie, la vidéo ou encore la performance. Son propre corps, qu’elle met souvent en scène, se veut l’incarnation d’un corps collectif meurtri, à travers des identités multiples. Femme, métisse, africaine, B. Searle entend rappeler différents traumas, visibles ou invisibles, qui imprègnent l’Afrique du Sud post-apartheid. Dans Colour Me (1998-2000), elle se représente allongée, le corps nu entièrement recouvert d’épices colorées (curcuma, clou de girofle moulu, paprika), le regard tourné vers le spectateur ou la spectatrice. B. Searle évoque ici, en s’appuyant sur un destin individuel, le commerce maritime de sa ville d’origine, Le Cap, pendant l’époque coloniale. Parfois, la violence s’insinue plus fermement dans la peau, comme dans la série Discoloured (1999-2000), où des parties du corps ont été recouvertes de henné avant d’être comprimées jusqu’à ce que les chairs apparaissent comme blessées. De la même manière, dans Profile (2002), la joue de l’artiste devient le support d’un marquage – temporaire – qui renvoie à différents récits d’oppression, par le truchement de symboles historiquement signifiants : croix catholique, moulin à vent néerlandais, couronne britannique…, dont l’empreinte vient s’enfoncer dans sa peau.

Dans son travail, B. Searle cherche à se départir d’images stéréotypées liées à la représentation des femmes noires : les identités se veulent plus fluides, en mouvement, comme dans la vidéo Snow White (2001), dans laquelle elle pétrit une boule de pain à partir de pluies successives d’eau et de farine versées sur son corps agenouillé. Au fil des ans, l’eau comme le feu sont devenus des éléments récurrents de ses vidéos, employés comme métaphores de la destruction : ce sont, par exemple, les figurines de papier crépon qu’elle dissout dans l’eau jusqu’à ce que les silhouettes pâlissent (About to Forget, 2005), ou encore les vidéos de la trilogie Black Smoke Rising (2009-2010), dans lesquelles elle fait notamment référence à la terrible pratique du lynchage par pneu enflammé, utilisée en Afrique du Sud dans les dernières années de l’apartheid. B. Searle est professeure associée en vidéo à la Michaelis School of Fine Art, à l’université du Cap, où elle a elle-même fait ses études à la fin des années 1980. L’exposition Authentic/Ex-centric: Africa In and Out of Africa, organisée par Olu Oguibe et Salah Hassan pour la XLIXe Biennale de Venise en 2001, a permis une meilleure connaissance de son travail à l’échelle internationale ; aujourd’hui, ses œuvres figurent dans les collections de prestigieuses institutions, aussi bien en Afrique du Sud (Johannesburg Art Gallery, South African National Gallery…) qu’à l’étranger (Brooklyn Museum of Art, Museum of Modern Art, Smithsonian National Museum of African Art…).

Lire plus

Camille Paulhan

© Archives of Women Artists, Research and Exhibitions
Berni Searle — AWARE Women artists / Femmes artistes

Berni Searle, Colour Me, 1998, photographie couleur imprimée à la main, 40 x 50 cm, © Berni Searle

Berni Searle — AWARE Women artists / Femmes artistes

Berni Searle, Enfold issue de la série Seeking Refuge, 2005, encre pigmentée d’archives sur papier de chiffon en coton, 102 x 144 cm, collection particulière, © Berni Searle

Berni Searle — AWARE Women artists / Femmes artistes

Berni Searle, Flight issue de la série Seeking Refuge, 2008, encre pigmentée d’archives sur papier de chiffon en coton, 102 x 144 cm, © Berni Searle

Berni Searle — AWARE Women artists / Femmes artistes

Berni Searle, On Either Side, 2005, impression jet d’encre pigmentée, 99,7 x 198,8 cm, MoMA, © Berni Searle

Berni Searle — AWARE Women artists / Femmes artistes

Berni Searle, Still, 2001, impressions numériques sur papier rétro-éclairé, 8 panneaux, 120 x 120 cm chacun, © Berni Searle

Berni Searle — AWARE Women artists / Femmes artistes

Berni Searle, Voyage issue de la série Seeking Refuge, 2008, encre pigmentée d’archives sur papier de chiffon en coton, 112 x 154 cm, © Berni Searle

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29