Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Hale Tenger

1960 | Izmir, Turquie
Informations
Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Courtesy Green Art Gallery

Artiste multimédia et vidéaste turque.

Hale Tenger cultive une approche protéiforme de la création. Ses vidéos comme ses installations appréhendent les préoccupations sociales, politiques et culturelles de la Turquie contemporaine, et notamment la question de la féminité : dans Cross Section (1996), une vidéo en noir et blanc, l’image d’une femme porte le sous-titre Elle dépasse la notion de genre et interroge le spectateur sur le concept d’identité culturelle. Afin de critiquer les événements politiques, l’artiste exploite des éléments aussi divers que des singes, des gants de boxe, ou une bouteille de passiflore. Lors de sa première exposition à la Biennale d’Istanbul en 1992, son installation, I Know People Like This (1992), composée de statues de dieux en métal ainsi que des trois singes de la sagesse entourés d’étoiles, détourne le symbole du drapeau turc ; profondément choquées, les autorités du pays la poursuivent en justice. Ses images élaborées, captées ou proposées font aussi allusion à l’actualité internationale : après l’assassinat du Premier ministre libanais Rafic Hariri, elle réalise Beirut (2005-2007), une vidéo montrant la façade de l’hôtel Saint-Georges, profondément endommagée lors de l’attentat ; sur un fond de musique inquiétante, les rideaux blancs suspendus aux fenêtres de l’immeuble, seuls acteurs de l’œuvre, tourbillonnent de plus en plus vite, jusqu’à la dissolution même de l’image.

Tenger poursuit ses réflexions sur l’identité du peuple turc en opérant, en 2003, un syncrétisme avec Turkish Delight, qui associe la sculpture du dieu grec de la fertilité, Priapus, et les décors de la céramique d’Iznik. Le passé, déconstruit et reconstruit, constitue l’un des éléments plastiques fondamentaux de son vocabulaire esthétique, comme en témoigne l’installation vidéo Balloons on the Sea (2011). Une place importante est également accordée au son : dans Decent Deathwatch : Bosnia-Herzegovina, son collaborateur, Serdar Ateser, mixe les sons et voix enregistrés dans un camp de réfugiés en Turquie, créant ainsi un suspense et une atmosphère angoissante, propres aux vidéos d’H. Tenger.

Lire plus

Maïa Kantor

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, I Know People Like This III, 2013, photographies à partir d’archives de presse, impression laser à sec sur films d’imagerie médicale, feuilles de plexiglas, LED, métal, 210 cm (hauteur de chaque module), longueur approximative du jeu total de modules: 45 m, motif de dispersion variable, dimensions du film médical : 35 x 43 cm, 26 x 36 cm, 20 x 25 cm, Courtesy Green Art Gallery, © Photo : Murat Germen

Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, Beirut, 2005-2007, vidéo 3’47’’, musique de Sertar Ateser, Courtesy Green Art Gallery

Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, The Closet, 1997, trois pièces construites, objets trouvés, y compris les meubles, radio, articles ménagers, lampes, livres, vêtements et autres textiles et bande son, dimensions variables, Courtesy Green Art Gallery

Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, The Closet, 1997, trois pièces construites, objets trouvés, y compris les meubles, radio, articles ménagers, lampes, livres, vêtements et autres textiles et bande son, dimensions variables, Courtesy Green Art Gallery

Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, I know people like this II, 1992, statuettes de Priape coulées en laiton et singes de la sagesse, 700 x 9 x 140 cm, Courtesy Green Art Gallery

Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, We didn’t go outside, We were always on the outside, We didn’t go inside, We were always on the inside, 1995, poste de garde trouvé sur le site, fil de fer barbelé, radio de poche, tasse à thé, graisse, etc. et bande son, 1400 x 600 x 240 cm, vue d’installation de la 4ème biennale d’Istanbul, Courtesy Green Art Gallery

Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, We didn’t go outside, We were always on the outside, We didn’t go inside, We were always on the inside, 1995, poste de garde trouvé sur le site, fil de fer barbelé, radio de poche, tasse à thé, graisse, etc. et bande son, 1400 x 600 x 240 cm, vue d’installation de la 4ème biennale d’Istanbul, Courtesy Green Art Gallery

Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, We didn’t go outside, We were always on the outside, We didn’t go inside, We were always on the inside, 1995, poste de garde trouvé sur le site, fil de fer barbelé, radio de poche, tasse à thé, graisse, etc. et bande son, 1400 x 600 x 240 cm, vue d’installation de la 4ème biennale d’Istanbul, Courtesy Green Art Gallery

Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, Balloons on the Sea, 2011, installation vidéo à sept canaux, bande son de Serdar Ateser, dimensions variables, Courtesy Green Art Gallery

Hale Tenger — AWARE Women artists / Femmes artistes

Hale Tenger, Balloons on the Sea, 2011, installation vidéo à sept canaux, bande son de Serdar Ateser, dimensions variables, Courtesy Green Art Gallery

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29