Lorena Wolffer

1971 | Mexico, Mexique
Informations
Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Báñate, pour Les Continents de la Parole, Centre d’Initiatives Artistiques de l’Université de Toulouse, France, 1993, Photo Mónica Naranjo

Artiste et activiste mexicaine.

Depuis les années 1990, Lorena Wolffer cherche à modifier l’environnement politique et social du Mexique à travers sa pratique de la performance. Son œuvre aborde des problématiques urgentes telles que l’explosion des violences genrées au Mexique en remettant en question les modes de représentation et conditions sociales actuels et en militant pour leur transformation. Afin d’illustrer ces problématiques auprès du public, l’artiste utilise son propre corps en le mettant généralement en scène dans des situations pénibles ou apparentées à la torture.
Cette approche est notamment présente dans ses œuvres de jeunesse, comme Báñate [Prends un bain, 1992-1993], dans laquelle L. Wolffer se lave sensuellement à l’aide de sept seaux de sang de bœuf afin de défaire les associations automatiques de dégoût et de violence que provoque la substance et les remplacer par un questionnement sur ses propriétés potentiellement érotiques, nettoyantes et purificatrices. Elle utilise à nouveau du sang dans l’une de ses performances les plus connues, intitulée Territorio Mexicano/Mexican Territory [Territoire mexicain, 1995-1997], qu’elle présente à de nombreuses reprises dans des musées, des festivals et à la télévision. Dans cette œuvre, le corps nu de L. Wolffer, qui symbolise dans ce cas le corps national, le territoire mexicain, est soumis à la torture sous la forme d’une goutte de sang tombant sur son ventre pendant six heures. Par cette action, l’artiste critique la passivité de son pays lors des crises politiques de 1994 et la consommation voyeuriste du cirque politique et des traumatismes qui s’ensuivent.

L. Wolffer continue durant cette période à utiliser son corps et sa pratique de la performance pour illustrer le lien entre nationalisme, violence genrée et féminicides au Mexique. Dans If She Is Mexico, Who Beat Her Up? [Si elle est le Mexique, qui donc l’a passée à tabac ?, 1997-2017], elle se présente sous l’apparence d’une top model vêtue de couleurs similaires à celles du drapeau mexicain et recouverte d’hématomes et de blessures, comme si elle avait été battue, comme une métaphore de l’état du pays. Mientras dormimos (El Caso Juárez) [Pendant que nous dormons (Le cas Juárez) 2002-2004] aborde également les violences faites aux femmes au Mexique en faisant directement référence aux centaines de femmes tuées à Ciudad Juárez depuis les années 1990.
Sa pratique prend également la forme d’actions artistiques dans l’espace public. C’est par exemple le cas de 14 de febrero [14 février, 2008], où elle illustre le vécu de « Fabiola », une victime de violence conjugale que son mari bat si elle ne vend pas suffisamment de chocolats dans la rue ce jour-là. Comme dans un acte de défi, l’artiste renverse la situation en distribuant aux passant·es des chocolats dont l’emballage comporte des extraits du témoignage de Fabiola.

L. Wolffer a exposé dans de nombreuses institutions culturelles au Mexique, notamment au Museo de Arte Moderno et au Museo de Arte Carrillo Gil. Elle est cofondatrice et directrice du centre culturel Ex-Teresa Arte Alternativo à Mexico (1994-1996) et co-organisatrice du Forum #MeTooMex (2019). Elle a également obtenu plusieurs bourses et prix, dont la médaille Omecíhuatl (Mexique, 2011), la bourse de la Ford Foundation (2015), l’Artraker Award for Social Impact (Royaume-Uni, 2014) et la médaille Hermila Galindo (Mexique, 2019). Elle enseigne au sein de plusieurs institutions culturelles et ses écrits ont été publiés dans de nombreuses revues, dont Art Journal, Arte al día et Reforma.

Lire plus

Jacob Severo

Traduit de l'anglais par Lucy Pons.

Une notice réalisée dans le cadre du réseau académique d’AWARE, TEAM : Teaching, E-learning, Agency and Mentoring

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Báñate, pour le Festival del Mes del Performance, Museo Universitario del Chopo, Mexico City, Mexico, 1992, Photo Mónica Naranjo

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Territorio mexicano/Mexican Territory, performance.
Museo Carrillo Gil, Mexico, Mexique, 1997 ; Featured Artist, Cleveland Performance Festival, Ohio, États-Unis, 1997 ; Exchange Resources Festival, Belfast, Irlande, 1995 ; Multivisión, Mexico, 1995. Photo Mónica Naranjo

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Territorio mexicano/Mexican Territory, performance.
Museo Carrillo Gil, Mexico, Mexique, 1997 ; Featured Artist, Cleveland Performance Festival, Ohio, États-Unis, 1997 ; Exchange Resources Festival, Belfast, Irlande, 1995 ; Multivisión, Mexico, 1995. Photo Mónica Naranjo

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Territorio mexicano/Mexican Territory, performance.
Museo Carrillo Gil, Mexico, Mexique, 1997 ; Featured Artist, Cleveland Performance Festival, Ohio, États-Unis, 1997 ; Exchange Resources Festival, Belfast, Irlande, 1995 ; Multivisión, Mexico, 1995. Photo Mónica Naranjo

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Territorio mexicano/Mexican Territory, performance.
Museo Carrillo Gil, Mexico, Mexique, 1997 ; Featured Artist, Cleveland Performance Festival, Ohio, États-Unis, 1997 ; Exchange Resources Festival, Belfast, Irlande, 1995 ; Multivisión, Mexico, 1995. Photo Mónica Naranjo

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, If She Is Mexico, Who Beat Her Up?, performance.
Diáspora, Oviedo, Espagne, 1999; NASA, Saint-Jacques de Compostelle, Espagne, 1999 ; Yerba Buena Center for the Arts, San Francisco, Californie, États-Unis, 1998 ; ACDC, Washington D.C., États-Unis, 1997 ; UC Berkeley, Berkeley, Californie, États-Unis, 1997 ; Cherry Creek Arts Festival, Denver, Colorado, États-Unis, 1997 ; San Francisco Street Festival, San Francisco, Californie, États-Unis, 1997. Video K.D. Davis, Photo Eugenio Castro

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, If She Is Mexico, Who Beat Her Up?, performance.
Diáspora, Oviedo, Espagne, 1999; NASA, Saint-Jacques de Compostelle, Espagne, 1999 ; Yerba Buena Center for the Arts, San Francisco, Californie, États-Unis, 1998 ; ACDC, Washington D.C., États-Unis, 1997 ; UC Berkeley, Berkeley, Californie, États-Unis, 1997 ; Cherry Creek Arts Festival, Denver, Colorado, États-Unis, 1997 ; San Francisco Street Festival, San Francisco, Californie, États-Unis, 1997. Video K.D. Davis, Photo Eugenio Castro

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, If She Is Mexico, Who Beat Her Up?, performance.
Diáspora, Oviedo, Espagne, 1999; NASA, Saint-Jacques de Compostelle, Espagne, 1999 ; Yerba Buena Center for the Arts, San Francisco, Californie, États-Unis, 1998 ; ACDC, Washington D.C., États-Unis, 1997 ; UC Berkeley, Berkeley, Californie, États-Unis, 1997 ; Cherry Creek Arts Festival, Denver, Colorado, États-Unis, 1997 ; San Francisco Street Festival, San Francisco, Californie, États-Unis, 1997. Video K.D. Davis, Photo Eugenio Castro

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, If She Is Mexico, Who Beat Her Up?, performance.
Diáspora, Oviedo, Espagne, 1999; NASA, Saint-Jacques de Compostelle, Espagne, 1999 ; Yerba Buena Center for the Arts, San Francisco, Californie, États-Unis, 1998 ; ACDC, Washington D.C., États-Unis, 1997 ; UC Berkeley, Berkeley, Californie, États-Unis, 1997 ; Cherry Creek Arts Festival, Denver, Colorado, États-Unis, 1997 ; San Francisco Street Festival, San Francisco, Californie, États-Unis, 1997. Video K.D. Davis, Photo Eugenio Castro

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Mientras dormíamos (el caso Juárez), performance.
Institut Culturel du Mexique, Paris, France, 2004 ; Currency 2004, New York, NY, États-Unis, 2004 ; ANTI Festival, Kuopio, Finlande, 2003 ; Instituto de Cultura, San Luís Potosí, SLP, Mexico, 2003 ; Experimentica 02, Cardiff, Pays de Galles, Royaume-Uni, 2002 ; Museo de la Ciudad, Querétaro, Mexico, 2002 ; Museo Universitario del Chopo, Mexico City, Mexico, 2002. Audio Rogelio Sosa, Video Ximena Cuevas, Photo Martín L. Vargas

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Mientras dormíamos (el caso Juárez), performance.
Institut Culturel du Mexique, Paris, France, 2004 ; Currency 2004, New York, NY, États-Unis, 2004 ; ANTI Festival, Kuopio, Finlande, 2003 ; Instituto de Cultura, San Luís Potosí, SLP, Mexico, 2003 ; Experimentica 02, Cardiff, Pays de Galles, Royaume-Uni, 2002 ; Museo de la Ciudad, Querétaro, Mexico, 2002 ; Museo Universitario del Chopo, Mexico City, Mexico, 2002. Audio Rogelio Sosa, Video Ximena Cuevas, Photo Martín L. Vargas

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Mientras dormíamos (el caso Juárez), performance.
Institut Culturel du Mexique, Paris, France, 2004 ; Currency 2004, New York, NY, États-Unis, 2004 ; ANTI Festival, Kuopio, Finlande, 2003 ; Instituto de Cultura, San Luís Potosí, SLP, Mexico, 2003 ; Experimentica 02, Cardiff, Pays de Galles, Royaume-Uni, 2002 ; Museo de la Ciudad, Querétaro, Mexico, 2002 ; Museo Universitario del Chopo, Mexico City, Mexico, 2002. Audio Rogelio Sosa, Video Ximena Cuevas, Photo Martín L. Vargas

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, Mientras dormíamos (el caso Juárez), performance.
Institut Culturel du Mexique, Paris, France, 2004 ; Currency 2004, New York, NY, États-Unis, 2004 ; ANTI Festival, Kuopio, Finlande, 2003 ; Instituto de Cultura, San Luís Potosí, SLP, Mexico, 2003 ; Experimentica 02, Cardiff, Pays de Galles, Royaume-Uni, 2002 ; Museo de la Ciudad, Querétaro, Mexico, 2002 ; Museo Universitario del Chopo, Mexico City, Mexico, 2002. Audio Rogelio Sosa, Video Ximena Cuevas, Photo Martín L. Vargas

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, 14 de febrero, performance pour Expuestas: registros públicos, Avenida Revolución, Mexico, Mexique, 2008, Photo Federico Gama

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, 14 de febrero, performance pour Expuestas: registros públicos, Avenida Revolución, Mexico, Mexique, 2008, Photo Federico Gama

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, 14 de febrero, performance pour Expuestas: registros públicos, Avenida Revolución, Mexico, Mexique, 2008, Photo Federico Gama

Lorena Wolffer — AWARE Women artists / Femmes artistes

Lorena Wolffer, 14 de febrero, performance pour Expuestas: registros públicos, Avenida Revolución, Mexico, Mexique, 2008, Photo Federico Gama

Magazine
Articles liés
Découvrir
Thème lié
Artistes
Découvrir d'autres artistes

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
Villa Vassilieff - 21, avenue du Maine 75015 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29