Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Sandra Blow

1925Londres, Royaume-Uni | 2006Truro, Royaume-Uni
Informations
Sandra Blow — AWARE Women artists / Femmes artistes

© Photo : Ida Kar, © National Portrait Gallery, Londres

Peintre britannique.

Fille d’un producteur de fruits, cette pionnière de l’abstraction en peinture possède un style qui associe formes géométriques et organiques dans une œuvre de coloriste. Sandra Blow quitte l’école à 15 ans pour entrer à la Saint Martins School of Art, où elle est l’élève de Ruskin Spear. Peu après la Seconde Guerre mondiale, elle étudie à la Royal Academy de Londres, puis en 1947, séjourne une année en Italie, où elle découvre l’architecture et les fresques pré-renaissantes. Elle rencontre Alberto Burri, dont elle adapte la manière de travailler avec des matériaux non nobles tels que la toile ou le goudron. À travers l’utilisation d’autres matières de rebut, tels que la sciure ou le plâtre, parallèlement aux matériaux traditionnels de la peinture, elle introduit dans l’art britannique une nouvelle forme d’expression informelle. Ainsi, les surfaces de ses images complexes sont à la fois visuelles et tactiles. L’équilibre des proportions, la tension et l’échelle font partie de ses préoccupations picturales. Elle a enseigné au Royal College of Arts dès 1961. À partir des années 1950, de retour à Londres, S. Blow développe un style calligraphique dans des dessins de paysages, tout en maintenant le geste visible dans ses peintures.

Dans Space and Matter (1959) qui évoque un paysage, elle utilise un mélange de ciment liquide et de goudron pour donner des couleurs telles que l’ocre, le brun, le beige, le noir et le blanc. Son approche improvisée de la peinture la lie à ce que Michel Tapié a nommé l’« art informel ». Dans les années 1960, elle crée des collages d’inspiration décorative matissienne. Sa peinture abstraite aux couleurs vives et aux compositions dynamiques se développe alors en grandes dimensions. En 1988 et 1989, deux grands collages picturaux, intitulés Vivace et Glad Ocean, marquent son travail : Vivace est structuré par un grand signe V rouge parsemé d’éclaboussures, tandis que Glad Ocean reprend sensiblement le même élément en bleu, également obtenu en projetant de la couleur sur la toile. « À travers cette technique, elle reprend l’exemple des artistes américains expressionnistes abstraits, en l’adaptant à une forme de lyrisme ouverte et joyeuse », remarque Michael McNay (The Guardian, 23-8-2006).

Lire plus

Marion Daniel

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Sandra Blow — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sandra Blow, Green and white, 1969, peinture acrylique, cendre et fusain sur toile, 304,8 x 304,8 cm, Tate, © ADAGP, Paris

Sandra Blow — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sandra Blow, Painting 1957, 1957, techniques mixtes sur Isorel, 152,08 x 91,44 cm, collection Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, © ADAGP, Paris

Sandra Blow — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sandra Blow, Painting no. 18, 1968, huile sur toile, 168 x 244,5 cm, National Gallery of Victoria, Melbourne, © ADAGP, Paris

Sandra Blow — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sandra Blow, Untitled, 1975, sérigraphie sur papier, 445 x 422 cm, Tate, © ADAGP, Paris

Sandra Blow — AWARE Women artists / Femmes artistes

Sandra Blow, Vivace, 1988, peinture acrylique, carton et papier sur toile, 260 x 260 cm, Tate, © ADAGP, Paris

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29