Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Françoise Janicot

19292017 | Paris, France
Informations

Artiste multimédia et performeuse française.

Françoise Janicot se fait connaître au début des années 1960 par ses peintures cachées, informelles, de teinte grise, recouvertes de bandes de sparadrap, qui font du tableau l’équivalent d’un corps blessé. Entre 1959 et 1967, elle expose en solo des toiles monochromes chez Paul Facchetti à Paris, puis en 1966, à la Sala del Prado del Ateneo à Madrid. Elle prend part à des expositions de groupe, où l’abstraction est privilégiée. L’année 1968 est une période charnière : elle délaisse son outil de travail traditionnel, le pinceau, au profit de l’appareil photo, qui permet davantage de mobilité et de spontanéité. Ses photos en noir et blanc de pendules arrêtées, de panneaux d’interdiction ou d’escaliers aux marches érodées désignent le faux pas, l’usure, l’accident. Elle est alors proche de poètes et d’écrivains tels que William S. Burroughs, Jean-Jacques Lebel, Brion Gysin, Allen Ginsberg et John Giorno. En 1972, elle accomplit sa première performance, intitulée Encoconnage, qui consiste à s’entortiller d’épaisse ficelle, de la tête aux pieds, jusqu’à ne plus pouvoir respirer. Elle utilise comme fond sonore un enregistrement composé par son époux, Bernard Heidsieck. Les photos de la performance, et particulièrement celle de la tête, présentée comme coupée, apparaissent, en période de résurgence féministe, comme une incitation à prendre conscience du bâillonnement des femmes autant que de leur invisibilité culturelle.

Au cours des années 1980-1990, F. Janicot poursuit son travail de dessinatrice, de photographe et de performeuse, en prenant toujours pour appui le caché et le montré, et, par extension, l’être et le néant. Elle expose Ficelles, caches et papier blanc dans la galerie Lara Vincy à Paris, en 1996. Dans Hommage aux femmes pakistanaises (1998), d’abord accroupie au sol et enveloppée d’un tas informe de chiffons, elle se redresse avec effort à la verticale, tente d’arracher son voile, puis s’effondre. Aujourd’hui, davantage dans la méditation, F. Janicot se consacre à la photo, en partant d’une simple forme en continuel devenir sous l’ombre et la lumière, ou bien à partir d’un ciel en perpétuel mouvement, selon le jour et l’heure.

Lire plus

Aline Dallier-Popper

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Françoise Janicot — AWARE Women artists / Femmes artistes

Françoise Janicot, L’encoconnage, 1972, retirage de 2009, 100 x 100 cm, © ADAGP, Paris, © Photo : Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat

Françoise Janicot — AWARE Women artists / Femmes artistes

Françoise Janicot, Les diables de Brion, 1974, vidéo, 40′, musique : Bernard Heidsieck, Françoise Janicot, Arial Kalma, Laurence Lacina, Ricky Stein, Distributeur : le peuple qui manque, © ADAGP, Paris, © Photo: Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Image Centre Pompidou, MNAM-CCI

Françoise Janicot — AWARE Women artists / Femmes artistes

Françoise Janicot et Bernard Heidsieck, Carrefour de la chaussée d’Antin, 1973, vidéo, film Super-8 en colleur, distributeur : le peuple qui manque, © ADAGP, Paris, © Photo : Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Image Centre Pompidou, MNAM-CCI

Françoise Janicot — AWARE Women artists / Femmes artistes

Françoise Janicot, Encoconnage, 1972, photographie noir et blanc, épreuve gélatino-argentique sur cartoline, 38,5 x 27 cm, Centre national des arts plastiques, © ADAGP, Paris, © Cnap, © Photo : Bruno Scotti

 

Françoise Janicot — AWARE Women artists / Femmes artistes

Françoise Janicot, Encoconnage, 1972, photographie noir et blanc, épreuve gélatino-argentique sur cartoline, 38,5 x 27 cm, Centre national des arts plastiques, © ADAGP, Paris, © Cnap, © Photo : Bruno Scotti

Françoise Janicot — AWARE Women artists / Femmes artistes

Françoise Janicot, Encoconnage, 1972, photographie noir et blanc, épreuve gélatino-argentique sur cartoline, 38,5 x 27 cm, Centre national des arts plastiques, © ADAGP, Paris, © Cnap, © Photo : Bruno Scotti

Françoise Janicot — AWARE Women artists / Femmes artistes

Françoise Janicot, Portrait minute, 1968, avec Renée Beslon, Pierre de Russy, distributeur : le peuple qui manque, © ADAGP, Paris, © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Image Centre Pompidou, MNAM-CCI

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29