Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Judy Chicago

1939 | Chicago, États-Unis
Informations
Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Courtesy Judy Chicago

Soutien
— Studio Judy Chicago

Plasticienne américaine.

En 1964, Judy Cohen sort diplômée de l’école d’art de l’université de Californie. Elle se fait connaître par des œuvres proches du minimalisme, comme Rainbow Pickets, exposée pour la première fois lors du Primary Structures (exposition, Jewish Museum, New York, 1966), manifestation de référence pour l’art minimal. Elle est aujourd’hui reconnue comme l’une des fondatrices du mouvement féministe artistique aux Etats-Unis. Remettant en cause le langage du minimalisme, qu’elle juge trop exclusivement formaliste, elle se consacre ensuite à l’exploration de ses expériences féminines. En 1969, elle fonde le premier programme d’enseignement féministe en Californie, le Feminist Art Program, à l’Université d’État de Fresno, puis elle poursuit cette expérience de 1971 à 1973 avec l’artiste Miriam Shapiro (1923) à CalArts (California Institute of the Arts) : les deux femmes encouragent les étudiantes à s’exprimer sur leurs expériences et soutiennent leurs aspirations. Dans la fameuse Womanhouse (exposition, 1972), 17 projets illustrent des expériences de femmes dans une société discriminante (tâches domestiques, construction de la féminité), en écho du livre de Betty Friedan La Femme Mystifiée (1963). Les deux artistes théorisent une représentation spécifique des femmes, basée sur l’image d’une centralité vaginale. Cette assertion est amplement débattue dans les cercles féministes : certaines lui reprochent son essentialisme – on naît femme, on ne le devient pas -, opposant à la détermination biologique de ces images une construction culturelle et sociale.

En 1973, J. Chicago fonde, avec Sheila Levrant de Bretteville (1940) et Arlene Raven (1944 – 2006), le Woman’s Building à Los Angeles, un espace complet d’exposition et de formation artistique réservé aux femmes. Elle accède à la célébrité avec The Dinner Party (Elizabeth A. Sackler Center for Feminist Art, Brooklyn Museum, New York 1974 – 1979). Les 39 couverts de cette gigantesque cène triangulaire rendent hommage aux femmes importantes de l’histoire et de la mythologie. L’œuvre, réalisée en céramique, en porcelaine et en textile, avec la collaboration d’une centaine de femmes, est devenue une icône de l’art féministe des années 1970, mais elle sera également contestée. Dans les années 1980, plusieurs séries picturales réalistes mettent en scène des revendications particulières. Ainsi, Birth Project (« Projet de naissance », 1980 – 1985) représente l’expérience de la maternité, entre douleur, réalisme et spiritualité ; Powerplay met en scène la construction masculine et les abus de pouvoir. Dans son autobiographie, la créatrice a expliqué le moteur de son art : sa lutte pour faire reconnaître une sculpture spécifique des femmes, tout en valorisant plastiquement les travaux considérés comme « féminins ». Elle se consciente des simplifications de son discours et assume cette limite qu’elle juge nécessaire pour insérer les expériences des femmes dans l’art, changer la manière dont la réalité est perçue et transformer la culture.

Lire plus

Fabienne Dumont

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, The Dinner Party (détail), 1979, céramique, porcelaine, textile, matériaux divers, 91,5 x 1463 x 1463 cm, collection du Brooklyn Museum, Brooklyn, New York, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, Through the Flower, 1973, acrylique pulvérisée sur toile, 152,4 x 152,4 cm, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, Red Flag, 1971, photolithographie, 50,8 x 61 cm, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, Birth Hood, 1965-2011, laque automobile pulvérisée sur capot de voiture, 109 x 109 x 10,9 cm, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, Rainbow Pickett, 1965 (recréée en 2004), latex peint sur toile recouverte en contreplaqué, 320 x 320 x 279,4 cm, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, Earth Birth, Birth Project, 1983, Versatex pulvérisée et fil DMC, 1,57 x 3,47 m, couture de Jacquelyn Moore Alexander, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago et Donald Woodman, Rainbow Shabbat, Holocaust Project, 1992, vitrail, 137 x 518 cm, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago and Donald Woodman, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, Home Sweet Home from Resolutions: A Stitch in Time, 2000, acrylique pulvérisée, 61 x 45,7 cm, 24 x 18 in., couture de Pamela Nesbit, © Phot o: Donald Woodman, © Judy Chicago, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, Grand Toby Head with Copper Eye, 2010, dorure en cuivre sur verre coulé et bronze moulé, 76,2 x 66 x 66 cm, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, A Butterfly for Brooklyn, 2014, feu d’artifice, flammes et lumières LED, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago & Pyro Spectaculars, © ADAGP, Paris

Judy Chicago — AWARE Women artists / Femmes artistes

Judy Chicago, The Dinner Party, 1979, céramique, porcelaine, textile, matériaux divers, 91,5 x 1463 x 1463 cm, collection du Brooklyn Museum, Brooklyn, New York, © Photo : Donald Woodman, © Judy Chicago, © ADAGP, Paris

Magazine
Articles liés
Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29