Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Nicola L.

1937 | Mazagan, Maroc
Informations
Nicola L. — AWARE Women artists / Femmes artistes

© Droits réservés

Performeuse et designer d’origine française.

Nicola L. passe de l’académie Julian à l’école des beaux-arts de Paris dans l’atelier du peintre Jean Souverbie. Elle découvre New York en 1966, sur une invitation du théâtre expérimental La MaMa, et s’y installe définitivement à la fin des années 1970. Son œuvre conceptuelle s’articule à partir de deux approches qui ouvrent de multiples possibilités : faire corps et faire des corps. Faire corps, c’est-à-dire réunir des corps dans une même peau afin d’habiter ensemble l’espace, plus organiquement, depuis l’intérieur d’une seconde peau. Le Manteau rouge, une même peau pour tout le monde (1969) est une immense toile cousue, sans châssis, pourvue de 11 poches vides adaptées aux dimensions de 11 corps humains. Le manteau est conçu à l’occasion d’une performance destinée à accompagner Gilberto Gil et Caetano Veloso au festival de musique pop de l’île de Wight. Parcourant depuis 2002 le monde avec ses « peaux-d’art » (Cuba, Paris, Los Angeles, la muraille de Chine, et jusqu’au Parlement européen à Bruxelles), l’artiste invite les corps à partager dans ses performances « l’odyssée d’une chair », comme l’écrit Michel Onfray.

Pour elle, faire des corps, c’est les défaire d’abord, disséminer dans l’espace des objets fonctionnels qui sont autant de fragments de corps, métonymies des nôtres : on peut citer L’Oeil-lampe (1969), La Femme-commode (qui ironise sur le thème de la femme objet, 1969), L’Oeil-table (1970), La Tête cultivée (1970), La Tête-bibliothèque (1996). Les deux approches se rejoignent parfois : faire des corps avec lesquels nous faisons corps en les utilisant, La Main-canapé (1970-1972), La Tête-canapé (1989). Les deux approches se synthétisent avec La Tête-aquarium (2005), où le corps d’un petit poisson prend parfois, au gré de ses déplacements, la place de l’œil.

Lire plus

Raphaël Cuir

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Nicola L. — AWARE Women artists / Femmes artistes

Nicola L., vue de l’exposition Nicola L.: Works, 1968 to the Present, SculptureCenter, New York, 2017, Courtesy Nicola L. & Elga Wimmer PCC, © Photo : Kyle Knodell

Nicola L. — AWARE Women artists / Femmes artistes

Nicola L., La Table-œuf (Egg Table), 2005, bois, œufs, Plexiglas, structure en métal, 100 × 73 cm, Courtesy Nicola L. & Elga Wimmer PCC

Nicola L. — AWARE Women artists / Femmes artistes

Nicola L., Sun & Moon Giant Penetrables, 1966/2012, vinyle, toile, tiges en bois, 300 × 132 × 56 cm, vue d’exposition, SculptureCenter, New York, 2017, Courtesy Nicola L. & Elga Wimmer PCC, © Photo : Kyle Knodell

Nicola L. — AWARE Women artists / Femmes artistes

Nicola L., Head Library, 1996/2013, bois, 162,6 × 213,4 × 30,5 cm, vue d’exposition, SculptureCenter, New York, 2017, Courtesy Nicola L. & Elga Wimmer PCC, © Photo : Kyle Knodell

Nicola L. — AWARE Women artists / Femmes artistes

Nicola L., Little TV Woman : ‘I Am the Last Woman Object’, 1969, vinyle, bois, télévision, 162,6 × 213,4 × 30,5 cm, vue d’exposition, SculptureCenter, New York, 2017, Courtesy Nicola L. & Elga Wimmer PCC, © Photo : Kyle Knodell

Nicola L. — AWARE Women artists / Femmes artistes

Nicola L., Forest, date inconnue, collage sur papier, 43,2 x 35,6 cm, vue d’exposition, SculptureCenter, New York, 2017, Courtesy Nicola L. & Elga Wimmer PCC, © Photo : Kyle Knodell

Nicola L. — AWARE Women artists / Femmes artistes

Nicola L., vue de l’exposition « Nicola L.: Works, 1968 to the Present », SculptureCenter, New York, 2017, Courtesy Nicola L. & Elga Wimmer PCC, © Photo : Kyle Knodell

Découvrir
Thème lié
Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29