Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Critique

Trente ans après, la revue Eau de Cologne

21.10.2015 |

Vue d’installation Eau de Cologne, Sprüth Magers, Berlin, 2015, © Jenny Holzer, Barbara Kruger, Louise Lawler, Cindy Sherman, Rosemarie Trockel

La galerie Sprüth Magers de Berlin en se penchant sur l’histoire des expositions qui ont accompagnées chaque numéro de la revue Eau de Cologne, qu’elle-même avait financée dans les années 80, entend proposer une réflexion sur la position occupée par les artistes femmes et sur les modifications intervenues depuis ces années.

Si le marché des œuvres conçues par ces artistes a connu une forte expansion en trente ans, la question de la disparité entre les carrières des hommes et des femmes n’est pas résolue. Au milieu des années 80, à Cologne, les deux galeristes, Philomene Magers et Monika Spruth, immergées dans un paysage artistique exclusivement masculin, décident de donner la parole aux historiennes d’art et de soutenir les travaux d’artistes femmes qui, depuis, ont connu un retentissement international.

Trente ans après, la revue Eau de Cologne - AWARE Artistes femmes / women artists

Vue d’installation Eau de Cologne, Sprüth Magers, Berlin, 2015, © Jenny Holzer, Barbara Kruger, Louise Lawler, Cindy Sherman, Rosemarie Trockel

Trente ans après, la revue Eau de Cologne - AWARE Artistes femmes / women artists

Vue d’installation Eau de Cologne, Sprüth Magers, Berlin, 2015, © Jenny Holzer, Barbara Kruger, Louise Lawler, Cindy Sherman, Rosemarie Trockel

Entre 1985 et 1989 Monika Sprüth publie les trois numéros du magazine Eau de Cologne, réalisés en collaboration avec les artistes Jenny Holzer, Barbara Kruger, Louise Lawler, Cindy Sherman et Rosemarie Trockel. La revue, qui contient des portraits, des interviews, des essais, mise sur la participation d’artistes allemandes et américaines, de critiques et de personnages divers du monde de l’art de l’époque. Les trois numéros de la revue, ainsi que les trois expositions qui ont eu lieu à la galerie en 1985, 1987 et 1993, constituent le point de départ d’une nouvelle exposition collective qui regroupe quelques uns des travaux réalisés par ces artistes entre 1980 et 2015. On peut, entre autres, y revoir les Bunny Sculpture and Painting (adjusted to fit) (1999/2015) de Louise Lawler, les estampes originales de Barbara Kruger pour la couverture de la revue britannique Dazed & Confused de 1996, mais aussi découvrir de nouveaux ensembles de Cindy Sherman, composés d’images inédites des premières séries et des travaux plus récents. En célébrant le travail de ces artistes, la galerie entérine son soutien indéfectible au monde artistique féminin.

À Sprüth Magers Berlin, du 17 septembre au 21 octobre 2015.

Haut de page
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29