Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Adriana Varejão

1964 | Rio de Janeiro, Brésil
Informations
Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

© Felipe Panfili

Soutien
— Fortes D’Aloia & Gabriel

Peintre brésilienne.

Adriana étudie, de 1981 à 1985, à l’École d’arts visuels du Parque Lage, à Rio de Janeiro. En 1988, la galerie Thomas Cohn organise sa première exposition personnelle. Le travail de l’artiste, qui plonge ses racines dans la pratique de la peinture, se nourrit, dès ses débuts, de références culturelles multiples, notamment à l’histoire du Brésil et son passé colonial, et reflète un intérêt particulier pour l’exubérance et la vitalité de l’esthétique baroque. « […] Je ne m’approprie pas seulement des images historiques, affirme-t-elle, j’essaie aussi de faire resurgir les processus qui les ont créées et de les utiliser pour construire de nouvelles versions. » Ainsi, images, formes et discours d’origines diverses, tirés, entre autres, de l’art occidental des XVIe et XVIIe siècles, de la tradition des azulejos venue du Portugal ou de la céramique chinoise, sont incorporés dans l’œuvre, qui les transforme selon une stratégie évoquant la conception d’une culture brésilienne « anthropophage », élaborée par Oswald de Andrade en 1928 : dans Filho bastardo (« fils bâtard, 1992), l’artiste a recours à des personnages et des paysages brésiliens du peintre français du XIXe siècle, Jean-Baptiste Debret, mais la scène de viol qu’elle dépeint interroge plus directement l’histoire de la période coloniale et ses représentations ; au centre de la peinture s’ouvre une fente, comme une blessure dans la toile, qui laisse entrevoir un intérieur charnel.

De la même façon, dans Parede com incisões à la Fontana (« mur avec incisions à la manière de Fontana », 2002), les azulejos représentés sont incisés, montrant ainsi les viscères de la toile. Comme soulignée par de nombreux critiques, la peinture chez A. Varejão se fait « corps ». Dans des pièces plus récentes, comme la toile O Sedutor (« le séducteur », 2004) de la série Saunas, l’artiste explore l’architecture d’espaces intérieurs, dans lesquels la géométrie des azulejos joue toujours un rôle important. Son œuvre a fait l’objet d’importantes expositions personnelles et a été présentée lors de nombreuses expositions collectives et manifestations internationales, comme les Biennales de Venise, de São Paulo et de Sydney.

Lire plus

Giulia Lamoni

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Entrance Figure III, 2005, huile sur toile, 200 x 200 cm,  © Photo : Eduardo Ortega / Fortes D’Aloia & Gabriel, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Map of Lopo Homem II, 1992-2004, huile sur bois avec points de suture, 110 x 140 x 10 cm, © Photo : Eduardo Ortega / Fortes D’Aloia & Gabriel, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Wall with Incisions a la Fontana, 2000, huile sur toile et polyuréthane sur support en bois et aluminium, 190 x 200 cm, © Photo : Eduardo Ortega / Fortes D’Aloia & Gabriel, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Santa Cruz Jerked-beef Ruin (Corner), 2002, huile sur bois et polyuréthane, 233 x 90 x 166 cm, © Photo : Eduardo Ortega / Fortes D’Aloia & Gabriel, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, The Miracle of the Fish, 1991, huile et plâtre sur toile, 210 x 170 cm, © Photo : Eduardo Ortega / Fortes D’Aloia & Gabriel, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Green Tilework in Live Flesh, 2000, huile sur toile et polyuréthane sur support en bois et aluminium, 220 x 290 x 70 cm, © Photo : Eduardo Ortega / Fortes D’Aloia & Gabriel, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Mestiça, 2012, huile sur fibre de verre et résine, 80 x 9 cm, © Photo : Eduardo Ortega / Fortes D’Aloia & Gabriel, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Proposal for a Catechesis – Part I. Diptych: Death and Dismemberment, 1993, huile sur toile, 140 x 240 cm, © Photo : Eduardo Ortega / Fortes D’Aloia & Gabriel, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Ama Divers, 2011, huile sur fibre de verre et résine, 150 x 25 cm, © Photo : Vicente de Mello, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Via Láctea, 2017, huile et plâtre sur toile, 118 x 103 cm, © Photo : Eduardo Ortega / Fortes D’Aloia & Gabriel, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Polvo Portraits II (Classic Series), 2013, huile sur toile, triptyque, 80 x 65 cm chacun, © Photo : Vicente de Mello, © Adriana Varejão

Adriana Varejão — AWARE Women artists / Femmes artistes

Adriana Varejão, Coelacanth Provokes Seaquake, 2004-2008, huile et plâtre sur toile, installation avec 184 toiles, 110 x 100 cm chacune, © Photo : Vicente de Mello, © Adriana Varejão

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29