Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Alice Aycock

1946 | Harrisburg, États-Unis
Informations
Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

© Photo : Kristine Larsen

Soutien
— Studio Alice Aycock

Sculptrice américaine.

Étudiante au Hunter College de New York, Alice Aycock suit l’enseignement de Robert Morris, dont le travail va profondément la marquer. Elle fait partie d’une nouvelle génération d’artistes en rupture avec le formalisme et l’abstraction puriste, défendus par le critique américain Clement Greenberg. Privilégiant une approche « postmoderne » et influencée par le concept de « sculpture dans le champ élargi » théorisé par la critique américaine Rosalind Krauss, elle interroge l’inscription des oeuvres dans le paysage et leurs rapports étroits avec l’architecture. Sous l’impulsion des artistes du land art, elle réalise ses premières oeuvres à une échelle monumentale : ce sont de grandes machines énigmatiques, souvent motorisées ou mues par des mécanismes électriques.

Dès le début des années 1960, ses installations, éloignées des foyers artistiques établis, réfléchissent sur des notions liées à l’essence de la sculpture : le plein, le vide, l’espace et le temps. Dans A Simple Network of Underground Wells and Tunnels (« un simple réseau de puits et de tunnels souterrains », 1975), l’artiste creuse une série de six puits reliés par des tunnels, dans lesquels le visiteur est invité à descendre. Plongé dans l’obscurité du dédale, elle abroge la suprématie du visuel et lui fait vivre une expérience « physique » de la sculpture. Très influencée par La Structure des révolutions scientifiques (1962) de Thomas Kuhn, elle croise des références aussi variées que la science, l’astrologie, le mythe, les cosmologies ou encore l’imaginaire chtonien, avec une prédilection pour la figure du labyrinthe qui incarne, selon elle, avec le plus de force, la pensée « mythico-poétique » (Lévi-Strauss). Longtemps tournée vers des préoccupations « archéologico-mythiques » à travers un usage de matériaux « archaïques » comme le bois ou la terre, l’artiste s’ouvre désormais à de nouvelles explorations qui questionnent le devenir de l’humanité.

Lire plus

Claire Bickert

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, Hoop-La from Park Avenue Paper Chase, 2014, and steel, aluminium revêtu de poudre et d’acier, 48,26 x 43,18 x 60,96 cm, © reproduit avec la permission de Sotheby’s.

Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, Cyclone Twist from Park Avenue Paper Chase, 2013, aluminium revêtu de poudre, 822,96 x 441,96 cm, © reproduit avec la permission de Sotheby’s.

Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, Whirlpools, 2016, aluminium revêtement thermolaqué blanc, 196,85 x 48,26 x 35,56 cm

Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, Another Twister (Joãa), 2015, aluminium revêtement thermolaqué blanc (aluminium roulé soutenue par une colonne centrale d’acier galvanisé), 472,44 cm, © Photo : Thomas Bach for Hannover Rück SE

Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, Waltzing Matilda (Park Avenue Paper Chase), 2014, fibres de verre renforcées, 38,1 cm de haut x 38,1 cm de large x 45,72 cm de long.

Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, Ghost Ballet for the East Bank Machineworks, 2005/2007, acier et aluminium peints, néon, formes en acrylique thermoformées, 213,36 x 279,4 x 157,48 cm environ, © Photo : Gary Layda

Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, Passion/Passiflora Incarnation, 2016, aluminium revêtu de poudre, acier inoxydable, et bassin en béton avec fontaine, éclairage LED, sculpture : 914,4 x 914,4 cm, bassin : 1645,92 x 1158,24 cm

Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, East River Roundabout, 1995/2014, aluminium, installation de toit, 254 x 254 x 127 cm environ, © Photo : Dave Rittinger

Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, Sar Sifter, 1998/2013, acier inoxydable, aluminium, pièces motorisées, hauteur : environ 101,6 cm, ⌀ : 101,6 cm, © Photo : Dave Rittiger

Alice Aycock — AWARE Women artists / Femmes artistes

Alice Aycock, Two Part Project fot the San Franscico Main Library, Spiral Satin Encircling a Cone ; Suspended Cyclone Fragment, 1996, structure d’acier de construction avec revêtement d’acier peint, structure en aluminium avec poteau d’acier de construction, 81,28 x 50,8 cm, 60,96 x 55,88 cm

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29