Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Eileen Agar

1899Buenos Aires, Argentine | 1991Londres, Royaume-Uni
Informations

Peintre et photographe britannique.

En 1911, les parents d’Eileen Agar quittent l’Argentine pour Londres. Elle étudie à la Byam Shaw School of Art en 1919, puis à l’école du peintre Leon Underwood (1890-1975), ainsi qu’à la Slade School of Fine Art de 1925 à 1926, et à Paris de 1928 à 1930. En 1926, elle rencontre l’écrivain hongrois Joseph Bard. Ils s’installent à Paris en 1928, où elle se lie d’amitié avec André Breton et Paul Éluard. En 1936, elle présente trois tableaux, dont Quadriga, et cinq objets à l’Exposition surréaliste internationale de Londres. En 1937, elle fait un séjour à Mougins, avec Paul et Nusch Éluard, Picasso et Dora Maar, Roland Penrose et Lee Miller qui réalise un portrait d’elle. Jusqu’en 1940, elle participe aux expositions surréalistes organisées à Amsterdam, à New York, à Paris et à Tokyo. Apparentée à ce mouvement par les rapprochements singuliers d’objets ou d’images, elle s’en distingue néanmoins par une certaine rigueur, loin de l’expression spontanée de son inconscient.

Après la Seconde Guerre mondiale, E. Agar commence une nouvelle période très productive : 16 expositions personnelles de 1946 à 1985. Son travail présente surtout des affinités stylistiques avec le cubisme et le collage. Les peintures sont composées par des aplats de couleur découpés qui forment des portraits ou des paysages, notamment sur le thème marin. Elle devient membre du London Group à partir de 1933 et son travail est sélectionné par R. Penrose et Herbert Read pour l’Exposition internationale surréaliste aux New Burlington Galleries en 1936. Elle expose par la suite avec les surréalistes en Angleterre et à l’étranger. À partir de 1936, elle expérimente les techniques automatiques et de nouveaux matériaux, prenant des photographies et réalisant des collages et des objets. Dans les années 1960, elle réalise des peintures tachistes avec des éléments surréalistes.

Lire plus

Sixtine de Saint-Léger

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Eileen Agar — AWARE Women artists / Femmes artistes

Eileen Agar, The Reaper, 1938, gouache et feuille sur papier, 21 x 27,5 cm, © Tate, © ADAGP, Paris

Eileen Agar — AWARE Women artists / Femmes artistes

Eileen Agar, Silver bird, 1968, aquarelle, peinture acrylique, crayon de cire, 36 x 23 cm, © Museum Boijmans Van Beuningen, © ADAGP, Paris

Eileen Agar — AWARE Women artists / Femmes artistes

Eileen Agar, Photograph of Le Lapin rock in Ploumanach, 1936, négatif de photographie, 6,3 x 6 cm, © Tate, © ADAGP, Paris

Eileen Agar — AWARE Women artists / Femmes artistes

Eileen Agar, Three Symbols, 1930, huile sur toile, 100,3 x 55,9 cm, © Tate, © ADAGP, Paris

Eileen Agar — AWARE Women artists / Femmes artistes

Eileen Agar, The Autobiography of an Embryo, 1933-1934, huile sur planche, 91,4 x 21,30 cm, © Tate, © ADAGP, Paris

Eileen Agar — AWARE Women artists / Femmes artistes

Eileen Agar, Head of Dylan Thomas, 1960, huile et acrylique sur planche, 60 x 43.5 cm, © Tate, © ADAGP, Paris

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29