Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Teresa Margolles

1963 | Culiacán, Mexique
Informations

Plasticienne mexicaine.

L’œuvre de Teresa Margolles trouble et fascine : questionnant les frontières entre la mort et la vie, ses vidéos, ses installations ou ses peintures transcendent les tabous sociaux pour proposer une réflexion sur la violence, la disparition et leurs rapports avec la société mexicaine. L’artiste a d’abord travaillé dans une morgue de Mexico avant de fonder, en 1990, le groupe Semefo (nom emprunté au service médicolégal officiel de Mexico), à l’origine de performances et d’installations controversées, dans lesquelles des fragments de cadavre et des photographies de décomposition humaine deviennent vite un élément récurrent de ses investigations artistiques. S’éloignant de ces premières recherches crues et explicites, comme du simple aspect documentaire, elle détourne ensuite la mort et ses causes, et évite d’exhiber la violence pour jouer, implicitement, grâce à la force évocatrice des matériaux et des dispositifs formels, avec la puissance inconsciente de l’imaginaire du spectateur.

Réalisées à partir du sang des morts, de l’eau qui a servi à nettoyer les corps ou de morceaux de pare-brise récoltés sur les scènes de crimes à Mexico, ses œuvres témoignent de ce qui apparaît comme la nouvelle banalité quotidienne. T. Margolles renoue alors avec l’esthétique de l’art minimal pour éviter, selon ses dires, de reproduire à nouveau la barbarie, dans une société « déjà submergée d’images de l’horreur ». En 2009, elle représente le Mexique à la Biennale de Venise avec ¿De qué otra cosa podríamos hablar? [de quoi pourrions-nous parler d’autre ?], assemblage d’éléments choisis sur les lieux de meurtres, commis par les narcotrafiquants de Sinaloa, au nord du Mexique, près de la frontière avec les États-Unis.

Lire plus

Chantal Béret

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Teresa Margolles — AWARE Women artists / Femmes artistes

Teresa Margolles, Esta finca no será demolida [Cette propriété ne sera pas démolie], 2011, ensemble de quarante impressions couleur chromogènes, 65,58 x 102,87 cm, Collection Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, © Teresa Margolles

Teresa Margolles — AWARE Women artists / Femmes artistes

Teresa Margolles, 36 Cuerpos [Corps], 2010, installation, restes de fils ayant servi lors d’autopsies à coudre les corps de victimes d’une mort violente, dimensions variables, © Teresa Margolles

Teresa Margolles — AWARE Women artists / Femmes artistes

Teresa Margolles, Bandera I [Drapeau I], 2009, tissu, sang, terre et autres substances, 298 x 188 cm, Tate, © Teresa Margolles

Teresa Margolles — AWARE Women artists / Femmes artistes

Teresa Margolles, La Promesa [La Promesse], 2012, bloc sculptural réalisé à partir des décombres pulvérisés d’une maison démolie à Ciudad Juárez, Mexique, 15 tonnes, 55 x 80 x 1600 cm, Museo Universitario Arte Contemporan, © Teresa Margolles

Teresa Margolles — AWARE Women artists / Femmes artistes

Teresa Margolles, Pista de baile del club Apache [Piste de danse de la discothèque Apache], 2016, impression jet d’encre pigmentée, 120 x 180 cm, MoMA, © Teresa Margolles

Teresa Margolles — AWARE Women artists / Femmes artistes

Teresa Margolles, Tela bordada [Tissu brodé], 2012, broderie maya traditionnelle réalisée sur tissu par des militantes autochtones du Guatemala, 202 x 206 cm, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa, © Teresa Margolles

Magazine
Article lié
Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29