Nos publications

Actes de colloque

Publiés le

La performance : un espace de visibilité pour les femmes artistes ?

Les contre-archives : fiction archéologique de la soumission incorporée

Laboratoire de la contreperformance

Résumé

La conférence-performance intitulée Les Contre-archives est une forme scénique hybride d’une vingtaine de minutes, créée au Point éphémère, à Paris, en 2016 et reprise en 2018, mêlant contenu théorique et montages incongrus d’éléments hétérogènes (de la culture artistique et de la culture populaire), dans laquelle les liens de la performance à l’archive sont fictionnalisés afin de déconstruire certains mythes relatifs à l’art. Des hôtesses, prétendument missionnées par le Laboratoire de la contre-performance, restituent par le geste une hypothèse de recherche située dans un futur post patriarcal où la performance artistique serait devenue une forme impossible à cerner. Seul un reenactment à partir de « contre-archives », objets pensés comme traces, aussi matérielles que factices, de performances emblématiques, serait à même de restaurer la fluidité rompue, par des siècles d’obscurantisme, entre les gestes du quotidien et ceux de l’art, et de révéler, par là, l’absolue suprématie des femmes dans ce domaine, et ce, dès la Préhistoire.

AWARE
AWARE

Le Laboratoire de la contre-performance est un collectif d’artistes et de chercheur·e·s, fondé en 2014. Intervenant tout à la fois dans des structures artistiques (musée Picasso, musée de la Chasse et de la Nature, Point éphémère, musée Cognacq-Jay à Paris, Le Générateur à Gentilly) et dans des espaces de recherche, le Laboratoire de la contreperformance investit des formats hybrides de transmission du savoir tels que la conférence-performance.

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29