Tomorrow, We Move?

la montée de sève & les réveils éteints
14.04.2020 | Hélène Bertin
<i>la montée de sève & les réveils éteints</i> - AWARE

Hélène Bertin & Romain Bodart, la montée de sève & les réveils éteints, vidéo 4’47’’, couleur, son © Photo : Hélène Bertin

l’église est à nouveau au milieu du village
les félins rôdent sur les longues traînées d’asphalte
assis sur les pas de porte et les escaliers les bipèdes se parlent
nos oreilles oient une gamine, elle apprend à semer les comestibles
elle va et vient au lavoir, accompagnée d’un chantepleure
un chat court après l’eau basculée
l’enfant décide de lui créer
un pédiluve
nous tournons bride vers l’atelier pour pétrir les pâtes
les spirituelles et nourricières
les mains veilleuses chaperonnent la rigidité et la levée
leurs trajets coutumiers dessinent des figures comestibles
ou
immangeables
notre vitesse résiduelle alentit après les ressacs
nous sommes saouls
d’immobilisme & de sommeil

Hélène Bertin & Romain Bodart, la montée de sève & les réveils éteints, vidéo 4’47’’, couleur, son

 
LES ANCHES LIBRES
 
28.04.2020

<i>la montée de sève & les réveils éteints</i> - AWARE

Hélène Bertin & Romain Bodart, les anches libres, 2020, video 4’20”, color, sound, © Photo: Hélène Bertin

l’enfumoir les tranquillise
nous volons la sueur étrange aux hyménoptères
elle est claire dans le bain marie
et devient ampoule de coton
le corps gras fume
nos narines hument le pétrichor
coule la pluie des fontaines et déborde sur les adventices
les hélix lèchent le sol
les doigts griffent la terre pour transplanter
nous franchissons la route
la soufflerie a l’oeil clos
elle inspire et expire
les doigts façonnent le chant du vent
au revers de l’agneau le vaisseau de 230 ans se gonfle
et
siffle à altitude des oiseaux
à rebours
les mains jouent des cantilènes

Hélène Bertin & Romain Bodart, les anches libres, 2020, video 4’20”, color, sound

 
ACCOSTAGE
 
26.05.2020

<i>la montée de sève & les réveils éteints</i> - AWARE

Hélène Bertin & Romain Bodart, accostage, 2020, vidéo 4’20”, couleur, son, © Photo : Hélène Bertin

voisins des flammes
nous tenons un souvenir mutique
lâché
le cerf volant suit la brise
sans cordage
il longe le mistral
par les cordes frottées nous le cherchons
après l’accalmie
nous construisons un radeau ad hoc pour les courants subsidents
un parachute pour s’abaisser
atteindre un point de contact
et
assister au monde
les pieds se posent à terre
sous la paroi se rivette l’image
celle d’un relief chantant et odorifère
mélancolique d’une intimité perdue

Hélène Bertin & Romain Bodart, les anches libres, 2020, vidéo 4’05”, couleur, son

Hélène Bertin (b. 1989) studied in three different pedagogical establishments: in the applied arts programme at Frédéric-Mistral high school in Avignon; the École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, where she cofounded the collective Plafond; and the École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy, which she graduated from in 2013. That same year, in parallel to her studies, she began researching the work of Valentine Schlegel who gradually yet decidedly transformed her vision of art. She was at the heart of the publication Je dors, je travaille that revolutionised how the artist is now viewed. Her practice oscillates between sculpture, workshops and research in a voluntarily hybrid approach that positions her between the role of artist, curator and historian. She works between Paris and Cucuron, France where she extends invitations to collaborate with her guests. Hélène Bertin develops her art in connection with others (artists, associations, craftsmen, families, etc.). Her sculptures and projects have been presented in alternative spaces (Pauline Perplexe, DOC!) as well as public (CAC Brétigny, CRAC Occitanie) and private institutions (Fondation Ricard, Lafayette Anticipations). Hélène Bertin was the AWARE Prize winner in 2019.

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29