Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Soutenir AWARE

Gego

1912Hambourg, Allemagne | 1994Caracas, Venezuela
Informations
Soutien
— Museum of Fine Arts of Houston

Architecte et plasticienne vénézuélienne.

Née sixième de sept enfants dans une famille de banquiers juifs, Gertrud Louise Goldschmidt obtient un diplôme d’architecture et d’ingénierie à l’École technique de Stuttgart en 1938. Obligée de quitter l’Allemagne à cause des persécutions racistes, elle arrive à Caracas en 1939, après un court séjour à Londres. C’est au Venezuela qu’elle commence sa production artistique en 1953, quand elle s’installe avec le peintre et sculpteur Gerd Leufert, à Tarma, une petite ville sur la côte. Après avoir exercé pour plusieurs architectes, elle se met à dessiner des paysages. À partir de 1957, elle réalise des dessins au crayon avec des lignes parallèles et confectionne ses premiers objets tridimensionnels. Entre 1957 et 1971, elle travaille avec des lignes parallèles en variant les matériaux ; traçant d’abord des carrés de droites qu’elle traduit ensuite en sculpture. Elle est ensuite affiliée au mouvement cinétique, esthétique dont elle s’éloigne par son originalité. À partir de 1969, elle commence à utiliser de fins fils d’acier inoxydable et réalise les « Reticulárea », des pièces explorant la structure des mailles, trame où l’oeuvre perd sa centralité et interagit avec l’espace en le modulant. Sa première « Reticulárea ambientación » (Environmental reticulárea, 1969), installée au Museo nacional de Bellas Artes (Chili), comporte un énorme réseau de fils d’épaisseurs différentes, fragmentés et montés sans répondre à un plan ou à un système précis et contrôlé.

Comme pour les œuvres précédentes, c’est un environnement sans début ni fin. La conception dynamique des formes abstraites de Gego est influencée par les nouvelles théories de physique nucléaire, concevant un espace cosmique qui n’est plus délimité et statique comme l’espace cartésien. Entre 1970 et 1971, elle crée une autre série d’œuvres intitulée « Chorros (Jets) » qui consiste en des cascades de lignes verticales zigzagantes dans lesquelles l’effet chaotique est amplifié. De 1976 à sa mort, elle accomplit une dernière étape de son travail avec la série des « Dibujos sin papel », des pièces murales en fil de fer et autres matériaux d’usage quotidien (vis, écrou, bouton) ne comportant pas une unique configuration, mais plutôt une combinaison de systèmes. Avec cet ensemble, elle revient au papier et au dessin, support où son oeuvre a pris naissance.

Lire plus

Annalisa Rimmaudo

Extrait du Dictionnaire universel des créatrices
© 2013 Des femmes – Antoinette Fouque
Gego — AWARE Women artists / Femmes artistes

Gego, Sin título (Tamarind 961) [Sans titre (Tamarind 961)], 1963, lithographie sur papier, trial proof, 46,1 × 38,1 cm, © The Museum of Fine Arts, Houston, © Fundación Gego, © ADAGP, Paris

Gego — AWARE Women artists / Femmes artistes

Gego, Sin título [Sans titre], 1963, gravure, 27,8 × 11,9 cm, © The Museum of Fine Arts, Houston, © Fundación Gego, © ADAGP, Paris

Gego — AWARE Women artists / Femmes artistes

Gego, Reticulárea, 1975, fils en acier inoxydable, 210 × 260 × 50,8 cm, © The Museum of Fine Arts, Houston, © Fundación Gego, © ADAGP, Paris

Gego — AWARE Women artists / Femmes artistes

Gego, Sistema para Reticulárea 75 [Système pour Reticulárea 75], 1975, graphite sur papier, 51 × 53,6 cm, © The Museum of Fine Arts, Houston, © Fundación Gego, © ADAGP, Paris

Gego — AWARE Women artists / Femmes artistes

Gego, Sin título [Sans titre], 1967, encre sur papier, 58,2 × 73,7 cm, © The Museum of Fine Arts, Houston, © Fundación Gego, © ADAGP, Paris

Gego — AWARE Women artists / Femmes artistes

Gego, Dibujo sin papel 85/12 [Dessin sans papier 85/12], 1985, fil d’acier, fil et leader sleeves, 104 x 101 cm, © The Museum of Fine Arts, Houston, © Fundación Gego, © ADAGP, Paris

Index
Artistes liées
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29