Christa Dichgans

19402018 | Berlin, Allemagne
Informations
Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

© Photo : Rudolf Springer

Peintre allemande.

Christa Dichgans grandit à Düsseldorf puis étudie à l’Akademie der Künste de Berlin et à la Studienstiftung des deutschen Volkes. En 1966, elle s’installe à New York pour deux ans ; à cette période, le pop art est partout. Durablement marquée par cette atmosphère, l’artiste, qui a commencé par peindre des scènes d’intérieur, invente en 1967 des natures mortes de jouets – inspirées par son environnement direct, la chambre de son enfant. Progressivement, les représentations s’organisent, les objets s’alignent comme sur les chaînes de production, s’autonomisent ou sont savamment emboîtés les uns dans les autres pour former une composition au centre de la toile, le plus souvent sur fond blanc. Ses amisA. R. Penck (1939-2017), Markus Lüpertz (né en 1941) ou encore Georg Baselitz (né en 1938) la conseillent et, selon ses mots, « boostent » son œuvre.

Au milieu des années 1970, C. Dichgans entame la série des piles : piles de vêtements, de camions de pompiers, de nounours, qui parfois débordent au point d’envahir toute la toile. L’univers en apparence joyeux de l’enfance se mêle à des armes ou à des tanks, mémoire d’un pays en guerre. Les objets sont représentés suivant plusieurs échelles : tandis qu’on peut les voir s’entrechoquer au premier plan, ils deviennent des points à l’arrière-plan, constituant une masse informe infinie.

Pendant quatre années, à partir de 1984, C. Dichgans est l’assistante de G. Baselitz à l’Akademie der Künste de Berlin. À cette période, l’artiste entame d’autres séries de peintures dans lesquelles l’architecture des villes devient parfois la toile de fond, à l’exemple de Künstler in Berlin [Artiste à Berlin, 1986], où les personnages et les objets s’impriment par-dessus en transparence. Dans d’autres œuvres encore, ce sont les touches de couleur qui jouent le rôle de motifs afin de former une strate qui sépare les différents plans de représentation. L’univers de l’enfance de ses premières peintures est à nouveau visible dans ses tableaux des années 2010.
C. Dichgans livre une œuvre complexe et variée qui, si elle est assurément pop dans certaines séries, va bien au-delà de ce seul mouvement. Ses pièces sont conservées dans des collections publiques allemandes et ont notamment été montrées lors de l’exposition Power Up – Female Pop Art à la Kunsthalle de Vienne en 2010-2011.

Lire plus

Mathilde de Croix

Publication réalisée en partenariat avec le musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice, dans le cadre de l’exposition She-Bam Pow POP Wizz ! Les amazones du POP (1961-1973).

© Archives of Women Artists, Research and Exhibitions

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Grüne Enten / Kakadus [Canards verts / cacatoès], 1969, acrylique sur toile, 85 x 100 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Würste [Saucisses], 2013, huile sur toile, 40 x 30 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Plastikwolke [Nuage de plastique], 1969, acrylique sur toile, 70 x 70 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Stilleben mit Batman [Nature morte avec Batman], 1967, résine polyester sur toile, 55 x 71 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Warten auf Regen [En attendant la pluie], 1972, aquatec sur toile, 50 x 40 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Schicksalsgemeinschaft [Communauté de destin], 1974, aquatec sur toile, 120 x 120 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Künstler in Berlin [Artiste à Berlin], 1986, huile sur toile, 180 x 150 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Der Systematiker [Le systématique], 1981, aquatec sur toile, 180 x 140 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Volles Herz (3) [Plein coeur (3)], 1989, huile sur toile, 120 x 90 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Der Jüngste Tag [Le dernier jour], 1976, aquatec sur toile, 150 x 200 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Blaue Wolke über Babylon [Nuage au-dessus de Babylone], 1991, huile sur toile, 300 x 200 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, Selbstportrait [Autoportrait], 1986, huile sur canvas, 180 x 150 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Christa Dichgans — AWARE Women artists / Femmes artistes

Christa Dichgans, N.Y. (IV), 1981, acrylique et huile sur toile, 80 x 55 cm, Courtesy Contemporary Fine Arts, Berlin, © Photo : Rudolf Springer

Découvrir
Thème lié
Artistes
Découvrir d'autres artistes

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29