Martine Canneel

1936 | Bruxelles, Belgique
Informations

Plasticienne belge.

Martine Canneel grandit à Bruxelles et suit des cours de dessin à l’École des beaux-arts de Bruxelles en 1953 puis étudie l’architecture paysagère à l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles et à la Sorbonne. Elle termine son cursus en 1963 et, hormis de grands jardins en Belgique, elle réalise des projets en tant que paysagiste.
Elle prend conscience des possibilités offertes par les matériaux industriels de l’époque tels que le Plexiglas, la résine ou encore les néons. Ses œuvres mêlent alors ces matériaux et des objets de consommation, souvent ludiques, comme des jouets et des figurines. Elles portent un message engagé, notamment en faveur de l’écologie, par exemple Ô, où sont les champs ? qui montre et dénonce l’élevage intensif des bovins.
À la fin des années 1960, M. Canneel tient un magasin de décoration qui porte son nom. Elle vend à la fois des objets de designers industriels et ceux de petits artisans, présentés dans une atmosphère colorée. À la même époque, l’artiste commence à exposer. Elle reçoit la distinction de « Jeune sculpteur » lors du Salon de la jeune peinture belge en 1969 et 1972.

Au début des années 1980, son déménagement en famille dans la campagne australienne marque une rupture dans sa carrière artistique et un changement profond dans son œuvre. Elle abandonne l’industriel au profit du naturel. Nourrie par la pensée bouddhique, M. Canneel glane désormais ses matériaux dans son environnement direct : branches, écorces, graines, déchets rejetés par la mer sont agrégés par l’artiste pour composer un objet unique, poli, prenant la forme d’un lingam (objet hindou représentant le dieu Shiva), symbole de l’homme et de la femme qui constituent un tout.

Lire plus

Mathilde de Croix

Publication réalisée en partenariat avec le musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice, dans le cadre de l’exposition She-Bam Pow POP Wizz ! Les amazones du POP (1961-1973).

© Archives of Women Artists, Research and Exhibitions

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, 240 Watts de printemps, 1969, plexiglas, tube fluorescent, rose en plastique, 60 x 60 x 40 cm, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Sans titre, 1972, plexiglas, tubes fluorescents, 100 x 50 x 50 cm, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Advertising Icon, 1984, hall de réception bureaux J. Walter Thomson Sydney, Australie, 130 x 130 x 15 cm, option éclairage 9 parmi 9 autres, © Photo : David Liddle, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Demain sera meilleur, 1972, bois, tubes néons, miroirs, plexiglas, Courtesy Galerie Artiscope, Bruxelles, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Sans titre, 1972, plexiglas et tubes fluorescents, 180 x 90 x 90 cm, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Sans titre, 1972, option éclairage, plexiglas, miroirs et tubes fluorescents, 180 x 57 cm, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, O ubi campi, 1975, plexiglas, tubes néon, ampoules, miroirs, figurines, bois, 170 x 60 x 60 cm, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, La plus belle invention de l’homme, 1981, matériaux mixtes, 90 x 60 x 32cm, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Anvers, 1960, dessin à l’encre, 45 x 72 cm, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Terrestrial egg, 1981, matériaux mixtes, hauteur : 30cm, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Sans titre, 2006, bois et autres matériaux recyclés, 15 x 34 x 16 cm, © Photo : Vincent Everarts, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Shakti, 1990, film transparent, peinture, 240 x 320 cm, Photo : ©Fabien de Cugnac, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Secret sign, 1986, vitraux, miroirs, graffiti, tubes fluorescents, luminaires, tapis, Westpac building hall d’entrée de la banque Sydney, Australie, © Martine Canneel

Martine Canneel — AWARE Women artists / Femmes artistes

Martine Canneel, Sans titre, 1988, films transparents, © Photo : Fabien de Cugnac, © Martine Canneel

Magazine
Article lié
Découvrir
Thème lié
Artistes
Découvrir d'autres artistes

Archives
of Women Artists
Research
& Exhibitions

Facebook - AWARE Twitter - AWARE Instagram - AWARE
110 boulevard Saint Germain 75006 Paris (France) — info[at]aware-art[.]org — +33 (0)1 55 26 90 29